Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Famille

« Je ne suis pas une fille » : à deux ans, cet enfant transgenre exprimait son désir d’être un garçon…

Publié par La rédaction le 06 Mai 2021 à 8:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est le style d’histoire qui peut provoquer un réel débat. Certains seront pour et d’autres contre. Mais à la fin, il y a surtout le bonheur d’un enfant qui compte plus que tout. En Angleterre, Matthew explique qu’à deux ans, sa fille Stormy lui exprime son besoin d’être reconnue comme un garçon. Aujourd’hui, son fils est probablement devenu le plus jeune enfant transgenre de toute la Grande-Bretagne.

La suite après cette publicité

>>> A lire aussi : Un homme de 28 ans condamné pour le viol dune prostituée transgenre et sans papier

A 2 ans, il devient le plus jeune enfant transgenre du pays

La suite après cette vidéo

C’est sur le réseau professionnel LinkedIn que Matthew, papa de jumeaux, a raconté son histoire. Ce dernier explique qu’à la naissance, un garçon nommé Arlo et une fille nommée Stormy voient le jour. Si tout se passe bien jusqu’à ce qu’ils célèbrent leurs deux ans, c’est sa fille Stormy qui par la suite chamboulera totalement le quotidien de la famille.

La suite après cette publicité

« Quand il a commencé à parler et qu’il a compris le contexte de ce qu’il disait, il a été très clair sur le fait qu’il ne voulait pas être une fille », explique Matthew. En effet, Stormy confie détester les nattes et choisit plutôt des vêtements de garçons dans un seul but : ressembler à Arlo, son frère. Au fur et à mesure des semaines, l’enfant montre de plus en plus de signes témoignant de son refus d’être catégorisé comme une petite fille. Des agissements qui poussent alors ses parents à envisager d’accepter le désir de leur futur enfant transgenre.

stormy enfant transgenre garçon

>>> A lire aussi : Ces enfants ont des coiffures totalement déjantées

Des parents fiers de leur enfant

La suite après cette publicité

Aujourd’hui, Stormy vit comme un petit garçon pleinement épanoui même s’il ne possède pas un sexe masculin. « Ce qu’il y a dans sa tête ne correspond pas à son sexe physique. Je suis tellement fier qu’il sache qui il est et qu’il n’est pas contraint par les préjugés de la société », explique Matthew. Beaucoup d’adultes ont du mal à considérer Stormy comme un petit garçon. Mais ses parents restent optimistes quant à la société dans laquelle leur fils sera amené à grandir.

>>> A lire aussi : « Une épidémie de transgenres » : Les mots très choquants d’une historienne en direct !