Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Food

Buitoni : Une troisième gamme de pizzas contaminées mise en cause dans l’hospitalisation d’une fillette

Publié par FJ le 06 Mai 2022 à 13:04
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le scandale ne s’arrête plus pour Buitoni. En effet, une troisième pizza est pointée du doigt après qu’une bactérie très dangereuse pour la santé ait été détectée, il s’agit de la gamme « Four à pierre » . Selon les informations de Franceinfo dévoilées ce vendredi 6 mai 2022, une fillette de sept ans serait aujourd’hui hospitalisée après l’avoir consommée.

pizza-buitoni-troisieme-pizza

Buitoni au plus mal

La suite après cette publicité
La suite après cette vidéo

C’est ce qu’on appelle un bad buzz. La chaîne de produits alimentaires Buitoni ne cesse de faire parler d’elle. En effet, il y a quelques semaines, plusieurs consommateurs ont été touchés par la bactérie E-coli, qui peut être mortelle pour la santé. Plusieurs enfants ont été hospitalisés après avoir consommé lesdites pizzas et des décès ont même été recensés.

Quelques heures après, des vidéos de l’entrepôt ont été dévoilées et ces dernières font froid dans le dos. Et pour cause, sur ces dernières on voit les tapis de production dans un état catastrophique. Des aliments jonchent le sol et des vers ont même été filmés au sein de la chaîne de production. 

De nouvelles pizzas mise en cause

La suite après cette publicité

Mais il semblerait que le cauchemar ne s’arrête pas de sitôt pour la marque. Et pour cause, après les gammes « Fraîch’up » , « Bella Napoli » , c’est la gamme « Four à pierre » qui est pointée du doigt et qui serait également contaminée par une bactérie comme le révèle Franceinfo ce vendredi 6 mai.

Une situation catastrophique puisqu’une fillette de 7 ans a été hospitalisée dans un état grave au mois de mars après avoir ingurgité une pizza Buitoni. Fort heureusement, elle a réussi à s’en sortir et ses parents ont décidé de porter plainte contre la marque pour « mise en danger de la vie d’autrui » , « blessures involontaires » et « tromperie » , comme le rapportent leurs avocats. Une nouvelle qui risque de mettre à mal encore une fois la marque de plats préparés.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.