Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Food

Scandale : Des chocolats Kinder toujours vendus malgré le danger de contamination à la salmonelle

Publié par Lou Tabarin le 06 Avr 2022 à 16:02

Entre le scandale des pizzas Buitoni, les fromages contaminés par la Listeria et les chocolats Kinder, on ne sait plus quoi manger. Alors que les autorités sanitaires alertent sur les dangers de la marque de chocolats, certains produits suspectés d’être infectés par des salmonelles sont encore commercialisés.

À quelques jours de Pâques, pas question de reproduire cette délicieuse recette proposée par Lidl. C’est un énorme coup dur pour le groupe Ferrero, qui doit rappeler des produits de sa gamme de chocolats Kinder. Lundi 4 avril, au moins 15 cas de contamination à la salmonellose étaient recensés. La marque recommande aux consommateurs de jeter les Kinder surprise, Schoko-Bons, Mini Eggs, Happy Moments, Mix.

Un manque d’organisation oblige les magasins à continuer de vendre des Kinder potentiellement contaminés

Le mardi 5 avril, Ouest-France a fait part d’une information scandaleuseD’après eux, certaines enseignes continueraient de commercialiser les produits potentiellement dangereux pour la santé. Les salmonelles sont des bactéries qui causent des infections plutôt bénignes mais très embêtantes. Les risques sont plus élevés chez les personnes âgées, les femmes enceintes et les nouveaux-nés.

Interrogés par le journal, les responsables des supermarchés Intermarché et Système U déplorent un manque d’organisation. Selon eux, les informations sont arrivées trop tardivement. « Nous avons l’habitude des procédures de retraits et rappels. Cela peut être pour un problème parfois bénin d’emballage, parfois plus grave : nous allons très vite mais il faut que nous ayons l’information et qu’elle soit claire, compréhensible » , assure le porte-parole de Système U.

De leur côté, le groupe Ferrero estime qu’il est impossible de régler les articles : « il y a des délais de mise en place. Dans l’attente, les magasins ont bloqué les codes en caisse donc normalement, les clients ne pouvaient pas les payer » . Mais comment expliquer que certains ont pu acheter des chocolats de la marque à l’enfant célèbre ?

Les clients continuent d’acheter sans se soucier du danger

Alors que des consommateurs mécontents continuent de spammer le compte Instagram de Kinder France dans l’espoir d’obtenir des justifications, d’autres sont passés à côté de l’information.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Kinder France (@kinderfr)


Dans les grandes surfaces qui n’ont pas retiré les produits Kinder de leurs rayons, certains clients ne sont pas au courant du scandale sanitaire en cours. Nos confrères confirment avoir vu plusieurs personnes acheter sans problème des Kinder censés être retirés de la vente. Parmi eux, une femme enceinte de cinq mois qui a acheté des Schoko-Bons dans un Intermarché.

L’information avait pourtant été diffusée par tous les grands médias. Le 5 avril, le ministère de la Santé a relayé sur son compte Twitter un communiqué de presse concernant les produits du groupe Ferrero. Vous trouverez toutes les informations ci-dessous :

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.