Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Food

Le mystère est-il élucidé sur la composition de la fricadelle ? On vous dit tout !

Publié par Noémie Penot le 07 Fév 2021 à 12:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La star des baraques à frites s’est toujours montrée discrète quant à sa composition. Que sait-on vraiment de la recette de la célèbre fricadelle ?

Fricadelle

À lire aussi : Simple et délicieux : régalez toute la famille avec le flan pâtissier !

La fricadelle : Une composition peu séduisante aux premiers abords…

Restes de viande, additifs, sel, graisses : ce que l’on sait des ingrédients de la spécialité belge n’est pas des plus appétissantes. Dans le film culte belge « Dikkenek », François Damiens joue un directeur d’abattoir qui exagère la composition douteuse de la fricadelle : « Des narines, un scrotum, des intestins dans une bassine auxquels on rajoute une série de produits. Des anxiolytiques, des édulcorants et des colorants » . On n’en est malheureusement pas très loin !

Ce ne sont en effet pas des morceaux de viande nobles qui sont sélectionnés mais des restes de carcasses. Un article du quotidien belge « Le Soir » indique que des épices et des oignons déshydratés sont incorporés à des restes de veau, de porc, de poulet ou de cheval, les usines ajoutent aussi de la mie de pain. L’ajout de la viande de cheval est parfois contesté. Twan Jacobs, de l’entreprise néerlandaise de produits Beckers, l’admet volontiers : « Les gens préfèrent voir ces animaux dans les champs plutôt que dans leur assiette » . De plus, la qualité douteuse de ces produits les rend interdits d’être vendus sous le nom de « viande » . Pour l’enveloppe de la fricadelle, ce sont de la peau de poulet et de la chapelure qui sont utilisées.

Un produit transformé, trop gras, trop salé

La composition fait sourciller les experts de la santé. En effet, la spécialité, qui est en fait originaire des Pays-Bas, est aussi savoureuse que riche en acides gras saturés ! Par exemple, une portion de 70g de fricadelle de la marque Mora contient 153 kilocalories et 4,1 grammes d’acides gras saturés. Le docteur Pierre Paquot, chef du service de diabétologie et de nutrition au CHU de Liège, en alerte les consommateurs : « Les acides gras saturés sont à l’origine du taux trop élevé de cholestérol, qui peut entraîner des accidents cardiovasculaires » .

Ce n’est pas tout, puisque la fricadelle est aussi extrêmement salée ! Le chlorure de sodium s’élève à 1,3g par portion. Sauf que selon l’Organisation mondiale de la Santé, un adulte ne doit pas consommer plus de 5 grammes de sel par jour. Le docteur Pierre Paquot constate que les Belges consomment beaucoup trop de sel, et comprend pourquoi la fricadelle est un produit qu’ils apprécient : « La fricadelle est très salée. Rien qu’une seule contient déjà 20  % des apports de sel pour la journée » . 

Les additifs sont également présents en masse : l’E450 (diphosphates) et l’E452 (polyphosphates) sont utilisés pour améliorer le goût et la texture. Attention : une surconsommation de ces additifs peut, à terme, perturber l’équilibre alimentaire et dégrader la santé. Mais pas de panique, pas besoin de banir la fricadelle ! Simplement à consommer avec modération !

Source : 7sur7

À lire aussi : Pub VS réalité : à peine sorti, le Chicken Avocado de McDonald’s crée la désillusion…

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.