Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Food

Rappel de crevettes contaminées par une bactérie mangeuse de chair dans toute la France

Publié par Fanny Jacob le 26 Juin 2024 à 17:46
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Très mauvaise nouvelle pour les amateurs de fruits de mer. En effet, des crevettes surgelées seraient contaminées par une bactérie très dangereuse, une bactérie mangeuse de chair. Enseignes, lieux, lot… on vous dit tout !

La suite après cette publicité
crevettes surgelees contaminees (1)

Voiture Kia Telluride rappelé en masse Kia Telluride : rappel massif pour risque d’incendie Kia Telluride : rappel massif pour risque d’incendie

Des crevettes contaminées par une bactérie mangeuse de chair

La suite après cette publicité

Il n’y a pas que certaines voitures Citroën qui sont concernées par un rappel de masse. Dans le milieu alimentaire, les rappels de nourritures sont nombreux et répertoriés sur le site Rappel Conso.

Et, récemment, un nouveau produit a subi une campagne de rappel. Sauf que, cette fois, il n’est pas question de larves d’insectes dans un paquet de riz, mais de la présence d’une bactérie extrêmement dangereuse.

Connaissez-vous les bactéries mangeuses de chair ? En fait, une bactérie mangeuse de chair est un genre de bactérie qui peut causer une infection grave et rare appelée « fasciite nécrosante« .

La suite après cette publicité

Cette infection est très grave pour l’humain et pour les animaux car elle peut détruire rapidement les tissus de la peau, mais aussi les tissus des muscles.

La suite après cette vidéo

Il existe plusieurs bactéries qui sont classées comme « mangeuses de chair ». Il y a par exemple les streptococcus pyogenes, alias « streptocoque du groupe A« . Nous avons aussi la bactérie vibrio vulnificus que nous retrouvons majoritairement dans les eaux de la mer. Mais, il y en a d’autres.

action produit rappel conso Action : attention, cet objet de décoration fait l’objet d’un rappel Action : attention, cet objet de décoration fait l’objet d’un rappel

La suite après cette publicité

Crevettes contaminées chez Aldi : quel est le produit concerné par le rappel ?

Et c’est cette dernière bactérie, la vibrio vulnificus qui est en cause ici. En fait, récemment, l’enseigne Aldi a annoncé que des crevettes surgelées étaient contaminées par cette bactérie mangeuse de chair.

Le produit concerné est un paquet de crevettes tropicales crues surgelées sous la marque Golden Seafood. Un lot est concerné, le VN 089 V 101NTSF17 ALDIFR 23057B. Il est inscrit sous le code GTIN 26048741.

La suite après cette publicité

Le produit a une DLC allant jusqu’au 22 octobre 2025. Ce produit est une barquette de 400 g, commercialisée du 18 mars 2024 au 5 juin 2024 dans plusieurs magasins Aldi.

Voici les régions concernées où le produit a été vendu : Auvergne-Rhône-Alpes, Centre-Val de Loire, Grand-Est, Hauts-de-France, Île-de-France, Normandie, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie, Provence-Alpes-Côte d’azur.

soutien-gorge-bacterie-mangeuse-chair. Blessée par son soutien-gorge, une bactérie mangeuse de chaire se développe et la plo […] Blessée par son soutien-gorge, une bactérie mangeuse de chaire se développe et la plonge dans le coma

La suite après cette publicité

Que faire du produit pour avoir un remboursement ?

Vous ne devez en aucun cas consommer ces crevettes contaminées. Effectivement, ce genre de bactérie mangeuse de chair peut être mortelle. Vous pouvez soit :

  • Jeter le produit et obtenir un remboursement en ramenant le ticket de caisse correspondant au magasin où il a été acheté.
  • Ramener directement le produit au magasin où vous l’avez acheté et obtenir un remboursement.
La suite après cette publicité

Vous pouvez également contacter le service après-vente d’Aldi au 0977404044 pour plus d’informations sur les modalités.

crevettes surgelees contaminees (1)

Les symptômes généraux de la bactérie mangeuse de chair

La suite après cette publicité

Si vous avez consommé le produit, vous avez des risques d’être contaminé à votre tour par la bactérie. Dans ce cas, il est formellement conseillé de consulter votre médecin ou d’aller aux urgences si vous présentez les symptômes associés aux bactéries mangeuses de chair :

  • Des douleurs musculaires, maux de tête, fatigue.
  • Des problèmes de peau comme des rougeurs, des signes de nécrose, des cloques sur la peau…
  • Fièvre, frissons et état grippal.
  • Hypotension et choc septique dans les cas les plus sévères. Notez qu’un choc septique peut être mortel.

Si vous êtes contaminé par une bactérie du genre, il faudra donc être traité médicalement. Généralement, il y aura un traitement antibiotique, souvent par intraveineuse. Dans le cas de nécroses, la chirurgie est aussi envisagée.

La suite après cette publicité

Une bactérie qui peut être mortelle

Attention, ce n’est réellement pas à prendre à la légère. Cette bactérie mangeuse de chair peut vraiment avoir des conséquences fatales. Plusieurs exemples sont à noter dans l’histoire.

Par exemple, en 2005, aux États-Unis, après l’ouragan Katrina, plusieurs cas d’infections à Vibrio vulnificus ont été signalés.

La suite après cette publicité

Ces personnes avaient des plaies exposées à l’eau de mer lors des crues pendant l’ouragan. La bactérie est entrée dans les plaies et de nombreuses personnes ont perdu la vie à cause de cela.

crevettes surgelees contaminees (1)

Autre exemple, en 2023, durant les vagues de chaleur de l’été, plusieurs cas sévères d’infections à Vibrio vulnificus ont été signalés dans les États de l’est. Là aussi, beaucoup de personnes ont perdu la vie.

La suite après cette publicité

Et, entre 2008 et 2022, 144 personnes sont alors décédées suite à des infections à Vibrio vulnificus, juste en Floride, après avoir mangé des huitres.

Effectivement, ce genre de bactérie peut conduire à une septicémie ou choc septique. La septicémie est une infection grave où des bactéries pénètrent dans le sang et provoquent réaction inflammatoire. Cela peut entraîner des défaillances des organes et être mortel.

Des yaourts de Yoplait rappelés Ces yaourts que tout le monde consomme font l’objet d’un rappel Ces yaourts que tout le monde consomme font l’objet d’un rappel

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.