Le restaurant se trompe de bouteille et leur sert un vin à 5100 euros !

Publié par Maxime le 24 Mai 2019

Voilà comment fidéliser sa clientèle. Le monde de la restauration est un secteur à part, où les chefs, les commis, les serveurs et autres employés n’ont pas une seconde à perdre. Malheur à ceux qui ne parviennent pas à suivre les cadences infernales en cuisine et à tous les autres qui perdent pied dans ce rythme effréné. Au Hawksmoor Manchester dans le nord de l’Angleterre, l’ambiance est toute autre. Ce steakhouse très populaire et réputé, qui espère « servir les meilleurs steaks de Manchester » selon sa page Facebook, attire chaque jour des dizaines de clients. Certains ressortent du restaurant plus chanceux que d’autres.

The hearty Hawksmoor Sunday Roast. Come rain or shine, we're ready for you Manchester! Book to avoid disappointment: www.thehawksmoor.com/book-a-table

Publiée par Hawksmoor sur Dimanche 21 avril 2019

>>>À lire aussi : Découvrez les 25 plus beaux restaurants du monde

Quand le restaurant sert par erreur une bouteille de vin 20 fois plus cher que celle commandée

Pour accompagner leur pièce de viande, des clients du restaurant ont commandé le 15 mai dernier, une bouteille de château Pichon-Longuville Comtesse de Lalande, à 260 euros selon le prix indiqué sur le menu. Un grand cru. Sauf que la serveuse leur a apporté et servi par erreur un Pomerol 2001, un bouteille 20 plus chère, affichée à 5100 euros sur la carte ! Les torts sont partagés puisque c’est une manager qui serait à l’origine de la bévue. Elle aurait sélectionné la mauvaise bouteille dans la cave avant de la transmettre à la serveuse.

>>>À lire aussi : Un restaurant de fromage à volonté débarque en France

La réaction parfaite du restaurant après la découverte de cette erreur

Si la plupart des restaurants n’auraient sans doute pas pris de pincettes pour renvoyer l’employée en tort, le Hawksmoor Manchester a réagi avec classe et bienveillance. « Quand mon équipe m’a tout raconté, j’ai tout de suite pensé que ça allait être une erreur très coûteuse. Mais en même temps, je me suis raisonné en me disant que c’était simplement une erreur humaine. » explique Beckett le propriétaire du restaurant, pour dédramatiser la situation. Le restaurant a même publié une photo des deux bouteilles côte-à-côte avec la légende ironique suivante : « Elles se ressemblent quand même non ? »  avant de publier un message pour les clients veinards. « Aux clients qui ont cette bouteille de Pomerol 2001 la nuit dernière, nous espérons que vous avez apprécié votre soirée. » Classe.

>>>À lire aussi : Cauchemar en cuisine, un candidat balance sur les coulisses de l’émission

0