Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Oui ! Facebook menace de devenir payant !

Publié par Manon CAPELLE le 03 Mai 2021 à 16:10

Désormais, les utilisateurs d’iPhone ont la possibilité de désactiver le pistage publicitaire de Facebook et d’Instagram. Pour convaincre les utilisateurs de ne pas le faire, l’entreprise menace de rendre le réseau social payant.

facebook utilisateurs menace payant

>>> À lire aussi : Facebook : Faites-vous partie des 20 millions de Français concernés par la fuite des numéros de téléphone ?

Facebook menace de devenir payant

Depuis la mise à jour d’iOS 14.5 sur iPhone, les utilisateurs d’Apple ont une nouvelle option à leur disposition pour protéger leur vie privée. Ces derniers peuvent désactiver le pistage publicitaire de toutes les applications, y compris Facebook.

Ainsi, cela permet d’interdire aux applications d’épier leur activité lorsqu’ils utilisent leurs applications ou lorsqu’ils naviguent sur Internet. Pour convaincre les utilisateurs de ne pas désactiver le pistage publicitaire, l’entreprise menace de rendre Facebook payant.

D’ailleurs, Facebook diffuse un message pour convaincre les utilisateurs. Ce message explique : « Cette version d’iOS nous impose de demander votre permission pour récolter des informations liées à cet appareil pour améliorer vos publicités (…) Nous utilisons les données liées à votre activité sur d’autres applications et sites Web pour vous montrer des publicités plus personnalisées, garder Facebook gratuit, aider les entreprises qui comptent sur la publicité pour toucher leurs clients ».

>>> À lire aussi : Facebook : les numéros de téléphone de 20 millions de français dévoilés sur internet

Les utilisateurs d’iOS peuvent renoncer au pistage publicitaire

Pour les utilisateurs qui renoncent au pistage publicitaire, ils ne seront pas pour autant exempté des publicités ciblées. Facebook ainsi qu’Instagram s’appuieront sur le comportement des utilisateurs au sein des plateformes pour diffuser des annonces adaptées.

Il faut également savoir que les utilisateurs qui acceptent le pistage publicitaire acceptent également le risque de piratage de ces données. Pour rappel, une fuite de données chez Facebook a récemment eu lieu. Plus de 20 millions de Français avaient vu leur numéro de téléphone diffusé sur Internet.

>>> À lire aussi : Attention à vos mots de passe Google, Apple et Facebook : un logiciel malveillant peut les voler