Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Facebook : voici pourquoi cette fenêtre va s’ouvrir quand vous allez tenter de vous reconnecter !

Publié par Manon le 04 Fév 2021 à 7:28

La guerre des publicités ciblées se poursuit entre les deux géants américains. Pour contrer la stratégie d’Apple, Facebook envoie un message à ses utilisateurs, pour avoir leur consentement sur la collecte des données à des fins publicitaires. 

Facebook tracage publicitaire Apple

Facebook tente d’obtenir le consentement des utilisateurs sur la collecte de leurs données

Récemment, Apple a demandé plus de transparence de la part des applications sur l’App Store. Ce lundi 1er février, Facebook vient de tenter de contrer Apple sur la collecte des données personnelles.

« Pour aider les gens à prendre une décision plus informée, nous montrons aussi notre propre notification, à côté de celle d’Apple, qui ne fournit aucun contexte sur les bénéfices des pubs personnalisées », a expliqué Dan Levy, le vice-président du groupe en charge des produits publicitaires de Facebook.

Ainsi, la dernière mise à jour d’Apple va contraindre les éditeurs d’applications à demander aux consommateurs leur autorisation pour récolter leurs données personnelles. 

>>> À lire aussi : Saint-Valentin : des pâtisseries en forme de seins et de pénis censurées sur Facebook !

Une stratégie d’Apple qui va affaiblir le réseau social

Face à cette stratégie, le géant des réseaux sociaux ne décolère pas. Cette mesure va diminuer la capacité du réseau social à cibler les consommateurs avec des publicités ciblées. Puisque leurs services sont gratuits, Facebook peut vivre grâce à la vente de ces espaces publicitaires. Il s’agit du coeur économique du réseau social.

De ce fait, Dan Levy insiste en expliquant que cette nouvelle demande de consentement d’Apple « suggère qu’il faut choisir entre la publicité personnalisée et la confidentialité des données, alors qu’en réalité nous pouvons fournir les deux et nous le faisons déjà ».

Ensuite, il explique : « Si vous acceptez la requête de Facebook et d’Instagram, les pubs que vous voyez sur ces applis ne vont pas changer. Si vous refusez, vous verrez quand même des pubs, mais elles vous correspondront moins. Donner son consentement ne conduit pas Facebook à collecter de nouveaux types de données ».

>>> À lire aussi : Attention arnaque : elle se fait escroquer de 10 000 € sur Facebook !

Source : Business Insider