Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. High-Tech

Facebook (Meta) perd des milliers d’utilisateurs et dégringole en Bourse

Publié par Charlène Deveaux le 04 Fév 2022 à 9:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est une grande première pour le géant du Web : une perte considérable de plus d’un demi-million d’utilisateurs, et la chute de l’action du groupe, Meta, qui a baissé de plus de 20% en Bourse.

>>> À lire aussi : Facebook : la grosse annonce qui vient de tomber…

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Coup dur pour Meta

C’est une grosse situation de crise à laquelle est confrontée Facebook. L’entreprise, depuis peu renommée Meta, vient de perdre un demi-million d’utilisateurs au dernier trimestre 2021. Une grande première pour le géant, fondé il y a 18 ans, qui a vu son bénéfice baisser de 8 % au quatrième trimestre par rapport à l’année dernière, ce qui représente plus de 10,3 milliards de dollars.

Une chute qui a provoqué la panique des investisseurs, et la sanction sur le titre des marchés, qui dévissait de 23 % lors des échanges électroniques après la clôture de la Bourse de New York. Une situation particulièrement cocasse, étant donné que ces résultats étaient les premiers présentés par Mark Zuckerberg depuis l’apparition de Meta et l’angle engagé sur la métaverse. Dommage, on peut pas gagner à tous les coups Marky.

meta

Des chiffres moyens depuis quelques années

Entre nous, quand on dit chiffres moyens, on reste sur l’échelle du milliard, mais c’est encore trop timide pour Facebook. En effet, l’entreprise voyait ses cachets stagner aux Etats-Unis et en Europe depuis déjà quelques années. Une situation qui n’était pas problématique, étant donné l’équilibre engendré par le succès que continuait d’avoir le réseau social dans d’autres pays. Néanmoins, Facebook observait récemment une baisse d’un million d’utilisateurs quotidiens.

Des données peu convaincantes, engendrées, d’une part, à cause des nouvelles règles imposées par Apple l’année dernière à propos du ciblage publicitaire, mais également le succès des nouveaux formats comme les réels, que l’on peut apercevoir sur Instagram ou Tiktok « Nous pensons aussi que des plateformes concurrentes nuisent à notre croissance, notamment auprès des jeunes audiences » a indiqué Dave Weiner, le directeur financier du groupe. En attendant, le fondateur du monstre du Web ne compte pas se laisser faire et a affirmé que ces difficultés actuelles « paieront sur le long terme ». Insha’allah, comme on dit.

>>> À lire aussi : Quelle est la pire entreprise de l’année ? Vous la connaissez très bien

0