Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. High-Tech

Pourquoi le prix des produits reconditionnés va exploser à Noël ? C’est à cause de l’Europe, on vous explique

Publié par Killian Ravon le 15 Juin 2024 à 7:19
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Avec les fêtes de Noël approchant, le marché des smartphones reconditionnés pourrait connaitre un bouleversement majeur. La nouvelle « directive USB-C » de l’Union européenne, visant à harmoniser les connecteurs des appareils électroniques, risque de chambouler l’industrie du reconditionnement en France et en Europe.

La suite après cette publicité

Découvrez pourquoi cette directive pourrait entrainer une hausse significative des prix des smartphones reconditionnés et quelles sont les réactions des acteurs du secteur.

cable-usb-c

smartphone téléphone portable éteindre santé extinction Vrai ou faux : faut-il éteindre son smartphone la nuit ?  Vrai ou faux : faut-il éteindre son smartphone la nuit ? 

La suite après cette publicité

Un changement radical pour le marché des reconditionnés

La directive USB-C, adoptée en novembre 2022, impose l’utilisation d’un port USB-C pour tous les appareils électroniques vendus dans l’Union européenne à partir du 28 décembre 2024.

La suite après cette vidéo

L’objectif : réduire les déchets électroniques en instaurant un chargeur universel. Si cette initiative semble bénéfique pour les consommateurs et l’environnement, elle pose un sérieux problème pour les reconditionneurs de smartphones

La suite après cette publicité

En effet, les produits reconditionnés, souvent des anciens modèles ne possédant pas de port USB-C, se trouvent directement impactés.

Cette directive ne fait pas de distinction entre les appareils neufs et reconditionnés. Résultat : dès Noël prochain, il sera impossible de mettre sur le marché des smartphones sans port USB-C. Pour les reconditionner, cela signifie des stocks invendables et une réorganisation couteuse.

Une bombe à retardement pour les smartphones reconditionnés

La suite après cette publicité

L’application de cette directive pourrait avoir des conséquences désastreuses sur le marché du reconditionnement de smartphones. Les entreprises de la filière pourraient perdre jusqu’à 50 % de leur chiffre d’affaires. Les modèles phares comme les iPhone 11, 12 et 13, sans port USB-C, deviendront invendables. Les entreprises devront donc se concentrer uniquement sur les modèles récents, entrainant une forte hausse des prix des smartphones reconditionnés

De plus, cette situation paradoxale pourrait conduire à une augmentation de l’impact environnemental. Les smartphones reconditionnés, déjà produits, ne pourront plus être réutilisés et finiront probablement à la poubelle. Cette directive, pourtant écologique dans son essence, pourrait donc aggraver le problème des déchets électroniques en rendant obsolètes des millions de téléphones encore fonctionnels.

martphone-reconditionné-poubelle-impact
La suite après cette publicité

La filière du reconditionnement de smartphones en détresse

Les reconditionneurs français, conscients de l’impact imminent, ont déjà sollicité les autorités. Ils demandent un délai de plusieurs années pour écouler leurs stocks actuels. La plupart des smartphones reconditionnés proviennent de l’étranger, notamment des États-Unis. Avec l’application de cette directive, l’approvisionnement deviendra problématique, créant une pénurie sur le marché européen et augmentant les prix.

La compétition pour s’approvisionner en appareils compatibles USB-C va s’intensifier, poussant les prix à la hausse. Une situation qui pourrait décourager les consommateurs de choisir le reconditionné. Favorisant ainsi les ventes de produits neufs et accentuant encore plus l’impact écologique global.

La suite après cette publicité

iPhone iPhone : Apple enfin transparent sur les mises à jours iPhone : Apple enfin transparent sur les mises à jours

Quelle issue pour le secteur des smartphones reconditionnés ?

Pour tenter de résoudre cette impasse, le secteur du reconditionnement propose plusieurs solutions. La principale demande est un report de la mise en application de la directive, permettant ainsi aux entreprises de s’adapter. De plus, une reconnaissance juridique spécifique du secteur du reconditionnement est suggérée, différenciant clairement les obligations des produits neufs et reconditionnés.

La suite après cette publicité

Les acteurs du secteur insistent sur la nécessité d’une action rapide et coordonnée à l’échelle européenne. Le gouvernement français, bien que conscient des enjeux, doit persuader Bruxelles de l’importance de ces ajustements. Sans cela, c’est tout un pan de l’économie circulaire qui risque de s’effondrer, avec des conséquences désastreuses pour l’environnement et les consommateurs.

La directive USB-C, bien que vertueuse dans son intention, pourrait provoquer une crise majeure dans le secteur du reconditionnement de smartphones. En imposant des normes strictes applicables indistinctement aux produits neufs et reconditionnés, elle risque d’entrainer une hausse significative des prix des smartphones reconditionnés, une pénurie de produits reconditionnés et une aggravation des déchets électroniques

telephones ecoutes Nos téléphones nous espionnent-ils vraiment ? Nos téléphones nous espionnent-ils vraiment ?

La suite après cette publicité

Pour éviter ce scénario catastrophique, les reconditionneurs français et européens appellent à un report de la directive et à une reconnaissance juridique de leur filière. L’enjeu est de taille : il s’agit non seulement de préserver une industrie, mais aussi de soutenir un modèle économique plus durable et respectueux de l’environnement. La balle est désormais dans le camp des législateurs européens. Parviendront-ils à trouver une solution équilibrée avant Noël prochain ?

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.