Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

« Moi j’adore les petites queues » : Adriana Karembeu grivoise face à Juan Arbelaez, la vidéo qui refait surface

Publié par Justine le 02 Fév 2022 à 16:29

Une séquence hilarante refait surface plusieurs mois après la diffusion de l’émission « Les Pouvoirs extraordinaires du corps humain ». Laury Thilleman et son mari Juan Arbelaez étaient invités à donner un cours à Adriana Karembeu et Michel Cymes. Mais tout a rapidement dérapé, comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessous :

>>> À lire aussi : Adriana Karembeu : son QI dévoilé !

Adriana Karembeu hilare après les propos de Juan Arbelaez

Originaire de Colombie, le cuisinier, Juan Arbelaez, ne maîtrise pas encore les subtilités de la langue française et fait parfois des bourdes sans s’en rendre compte. C’est le cas dans l’émission Les Pouvoirs extraordinaires du corps humain d’août 2021 où il était invité avec sa femme. Alors que Michel Cymes et Adriana Karembeu s’intéressent à l’ADN, aux chromosomes et aux gênes, le cuisinier est venu leur apprendre des recettes anti-stress.

Mais durant la démonstration, le mari de Laury Thilleman lance innocemment : « Moi j’adore les petites queues, donc on va les garder… ». Une phrase qui déclenche l’hilarité chez la présentatrice. L’ex-Miss France prend immédiatement la défense de son mari : « Il ne faut pas oublier qu’il n’est pas Français, des fois, il ne se rend pas compte du sens de ses phrases ».

>>> À lire aussi : Connaissez-vous les compagnons des Miss France ?

Le cuisinier gêné par la réaction d’Adriana Karembeu

N’ayant pas le Français pour langue maternelle, Adriana Karembeu enchaîne : « Je pensais que j’étais la seule à dire des choses comme ça ». Gêné par la réaction de la présentatrice, Juan Arbelaez rétorque : « On est plusieurs à ne pas se rendre compte des conneries qu’on dit ».

Finalement, la petite troupe est parvenue à cuisiner une recette anti-stress. Au cours de l’émission, Michel Cymes a rappelé les conséquences du stress : « Nos armes sont l’alimentation, la lutte contre le stress et le sport. C’est simplissime, mais modifier notre hygiène de vie change non seulement notre longévité, mais aussi le potentiel de nos descendants, car les gênes gardent en mémoire les épisodes traumatiques d’une génération ».

>>> À lire aussi : Trois semaines pour guérir son stress grâce à ce challenge anti-anxiété

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0