Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Humour

Nouvelle tentative d’attentat par avion ? Le Capitole évacué en urgence (vidéo)

Publié par Mia le 22 Avr 2022 à 20:07
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Décidément, les États-Unis sont le théâtre de nombreux dramas. Après l’histoire de cet enfant arrêté pour des chips, la police américaine frappe encore très fort. Ce mercredi 20 avril 2022, les forces de l’ordre de Washington ont fait évacuer tout le bâtiment du Capitole à cause d’une simple erreur. En fait, la police en charge de surveiller le lieu ont cru à une attaque lorsqu’ils ont aperçu un avion au-dessus du Capitole. Sauf que l’avion en question appartenait à leur propre armée. Un comble.

Le Capitole américain évacué à cause d’un avion de sa propre armée

La police américaine ne cesse donc jamais de nous faire rire. Ce mercredi, les agents de police postés au niveau du Capitole ont fait évacuer le bâtiment après avoir vu un avion « suspect » . Pour rappel, le Capitole de Washington est constamment surveillé par la police depuis l’intrusion du 6 janvier 2021, par les partisans de Donald Trump. Comme l’ex-président, ils n’avaient pas trop digéré sa défaite contre Joe Biden.

Depuis cette période, la police qui encercle le Capitole est sous pression et prend n’importe quel événement comme une attaque. C’est dans ce contexte qu’ils ont fait évacuer le Capitole. Ils avaient vu un avion, pourtant inoffensif, dans le ciel. En effet, il s’agissait simplement d’un avion de l’armée américaine, là pour des tests pour un spectacle de parachutisme. Rien de plus.

Guidée par la panique, la police a toutefois cru à une attaque, russe peut-être. Il faut dire que Joe Biden est particulièrement à chaud sur la guerre en Ukraine. À tel point qu’il craint une troisième guerre mondiale avec la Russie. « Le Capitole a été évacué par souci de précaution ce soir. Il n’y a pas de menace » , a alors avoué les forces de l’ordre après avoir appris ce qu’était cet avion. Sensiblement honteux d’avoir fait évacuer le Capitole pour rien, les forces de l’ordre n’ont donné d’explications aux médias et passants qu’une heure et demie après les faits.

« Nous venons de passer un quart d’heure très stressant » pour rien

Un moment de stress intense, pour pas grand-chose, qui a donc fait perdre beaucoup de temps à tout le monde. En effet, de nombreuses personnes étaient présentes dans le bâtiment lorsque l’alerte a été émise. « Nous venons de passer un quart d’heure très stressant, mais nous sommes heureux que tout le monde soit sain et sauf » , a notamment tweeté l’élue Teresa Leger Fernandez. Cette dernière faisait partie des personnes évacuées.

D’ailleurs, deux touristes suisses étaient aussi sur les lieux et ont expliqué avoir été face « à des policiers disant qu’il fallait s’éloigner du bâtiment. Ils ont fermé les barrières de sécurité derrière nous » . Apparemment, la police en charge de l’évacuation n’aurait donné aucune information au moment de déloger les personnes.

« Merci à tous ceux qui m’ont tendu la main. Nous venons de traverser 15 minutes très stressantes, mais nous sommes reconnaissants que tout le monde soit en sécurité » 

0