Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Armé d’un sabre, un homme d’une cinquantaine d’années a été abattu par une policière

Publié par Mia le 21 Juil 2022 à 8:04

En ce moment, les attaques à l’arme blanche se multiplient. Mais pas que, récemment, il y a également eu une importante fusillade au sein de la capitale, à Paris. Peu de temps après, à Dreux (Eure-et-Loir), un homme armé d’un véritable sabre a été aperçu dans la ville. Ce dernier aurait tenté d’attaquer une policière qui l’aurait, par la suite, abattu.

homme armé sabre abattu

Une policière tue un homme armé d’un sabre

Voilà une nouvelle affaire totalement insolite. Tandis que les incendies continuent en Gironde, une nouvelle attaque à l’arme blanche a eu lieu ce samedi 16 juillet au soir. Tout s’est déroulé sur la commune de Dreux où un homme armé d’un sabre aurait tenté d’attaquer une policière. L’homme, âgé d’une cinquantaine d’années, a été abattu par l’agent des forces de l’ordre. Il s’agirait ici d’un cas de « légitime défense » , comme l’indique le parquet de Chartres. « Des premiers éléments, il y a peu de doute sur l’aspect légitime défense » , a ainsi déclaré le parquet à ce sujet.

Toujours selon lui, lA jeune policière aurait tiré un unique coup de feu vers l’homme armé d’un sabre. Elle a blessé le cinquantenaire au niveau du bras, mais cette blessure a fini par lui être fatale. En effet, le projectile aurait ensuite été logé dans l’abdomen de l’homme. Il serait alors mort quelques heures plus tard, même étant pris en charge par les secours.

Ils avaient entendu les cris d’une femme

Lors de cette intervention mortelle, la jeune policière était accompagnée de deux de ses collègues. D’après des sources policières, l’homme au sabre s’était disputé avec une femme à la suite de quoi il aurait saisi le fameux sabre. Une altercation signalée par le voisinage qui s’est révélé véridique.

En arrivant sur place, les policiers ont constaté des cris paniqués provenant de l’endroit en question. Une femme était alors en train de hurler. Elle semblait être « retenue contre sa volonté » . Les forces de l’ordre ont alors fracturé la porte et c’est à ce moment-là qu’ils ont vu l’homme armé d’un sabre. « Très agité » , l’homme aurait ensuite menacé les policiers avec l’arme, ce qui a conduit la policière à tirer.

Dans ce cadre, une enquête a été ouverte auprès de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN).

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.