Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Les familles de « délinquants » bientôt privées d’aides sociales ?

Publié par Céline le 16 Avr 2021 à 17:02

Certaines familles de délinquants du Nord sont désormais « susceptibles de voir supprimer l’accès aux aides sociales facultatives du CCAS », prévoit le texte voté « à l’unanimité » par le conseil d’administration de Caudry.

Nord une ville prive des familles de délinquants d'aides sociales

Image : Pixabay

>>> À lire aussi : Ça y est ! La fin des allocations familiales en cas d’absentéisme scolaire a été votée

Des « délinquants » et leurs familles pourront donc dès à présent se voir privés de certaines aides sociales versées par la ville de Caudry située dans le Nord de la France.

C’est ce que stipule une délibération présentée par le maire Frédéric Bricout et adoptée dès mardi par le centre communal d’action sociale.

« Les forces de sécurité sont de plus en plus régulièrement confrontées à des délinquants, dont la plupart sont mineurs », stipule le maire UDI et président du conseil d’administration du CCAS Frédéric Bricout, dans le texte de cette délibération, consulté par l’AFP.

Des faits d’incivilité chez les délinquants de plus en plus fréquent

La ville de Caudry est victime depuis quelques mois de faits :

  • d’incivilité,
  • d’actes de violence,
  • du non-respect de la tranquillité publique,
  • du confinement et des règles sanitaires
  • ou encore « de détériorations de biens »,

En tout cas, c’est ce que déclare le Maire proposant d’utiliser « un outil » pour pouvoir enfin « responsabiliser les familles de délinquants ».

>>> À lire aussi : Allocations sociales: un imam aurait escroqué une véritable fortune

Plus de possibilités d’aides sociales pour les familles de délinquants

Aussi, certaines familles se verront supprimer l’accès aux aides facultatives du CCAS.

C’est en tout cas, ce qui est prévu dans le texte voté « à l’unanimité » par le conseil d’administration.

Ces prestations incluent :

  • l’aide au paiement de la cantine qui peut atteindre 260 euros,
  • une aide au paiement des frais telle que par exemple les factures d’électricité
  • mais aussi l’accès à l’épicerie solidaire de la commune de Caudry

A spécifié Frédéric Bricout à l’AFP.

>>> À lire aussi : L’Allocation de rentrée scolaire pourrait ne plus être versée sur votre compte 

Source : laprovence.com
0