Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Sexualité

Accro au porno dès l’âge de 10 ans : elle raconte comment elle a mis fin à une décennie de dépendance

Publié par Nicolas F le 14 Mar 2021 à 16:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une influenceuse beauté a osé dévoiler un secret à ses dizaines de milliers d’abonnés sur YouTube. Courtney Daniella Boateng a parlé à cœur ouvert de son ancienne addiction, qui pendant 10 ans a occupé ses journées. Cette jeune femme a été addict au porno depuis qu’elle avait 10 ans. Voici comment elle a mis fin à sa dépendance.

> À lire aussi : Le porno chez les millennials : les jeunes sont-ils addicts aux films X ? Découvrez les chiffres et leur site préféré !

À 10 ans, elle comble son ennui et oubli ses soucis en s’évadant sur Internet

Adolescence précoce, poussée d’hormones, curiosité, naïveté, entre ce que des camarades de classe peuvent raconter et des questions soulevées lors des cours d’éducation sexuelle, Courtney Daniella Boateng s’est tournée vers la seule aide à portée de main qui pourrait lui apporter des réponses : Google. Autrefois, les enfants osaient à peine parler de sexualité avec leurs parents. Ceux-ci, mal informés ou gênés, au mieux les envoyaient balader ou les grondaient. Aujourd’hui, avec Google, tout est plus simple. Aucune honte à avoir et aucune censure dans les explications. Mais tout est peut-être aussi trop simple. Une question en amenant à une autre, une réponse amenant à une autre, texte, images et vidéos de plus en plus explicites défilent. Cette jeune Britannique, aujourd’hui âgée de 20 ans, s’est rendue compte à 10 ans, qu’internet n’avait aucune restriction et que bien vite, elle devenait accro au porno.

> À lire aussi : Porno : Miley Cyrus, Ariana Grande, ou encore Selena Gomez… Pourquoi ces stars sont les plus recherchées sur Pornhub ?

Sa curiosité l’emmène de plus en plus loin

Après avoir regardé un film, puis un autre, rapidement, Courtney a pris goût au porno. « Il y avait aussi un sentiment d’évasion, à 10 ans, je peux définitivement dire de tout mon cœur maintenant que j’étais très déprimée », explique-t-elle, aujourd’hui guérie de ce qui deviendra une vraie addiction pour elle. Dès la fin des cours, elle s’enfermait dans sa chambre, et prenait cet ordinateur sur lequel ses parents n’avaient jamais pris la peine de programmer une restriction parentale. Dans une vidéo mise sur YouTube, et vue près d’un million de fois, la jeune femme se confesse sur sa vie d’enfant, puis d’adolescente, et enfin, de jeune adulte, devenue dépendante au porno.

> À lire aussi : Cet ancien accro de films pornographiques a créé une thérapie pour aider les autres dépendants

Très vite, elle devient accro au porno

Anxieuse, voulant aussi se divertir, ne plus penser à son mal-être, ses blessures personnelles, sentimentales, familiales, Courtney a trouvé dans le porno un moyen facile de s’évader et d’oublier ses soucis. « Je passais des heures à consommer de la pornographie parce que cela m’aidait à oublier. C’était devenu un médicament pour moi. Si je me sentais stressée ou anxieuse c’est vers ça que je me tournais. » C’est vers l’âge de 18 ans, alors qu’elle devenait plus mature et qu’elle en savait plus sur la sexualité, qu’elle s’est rendue compte que consommer autant de porno n’était pas normal. Elle a aussi commencé à être honnête avec elle-même, en remarquant que si elle se forçait à ne pas en regarder, elle se sentait mal et devait vraiment lutter contre elle-même, parfois même au point d’avoir des sueurs froides.

> À lire aussi : Fortnite : À 9 ans et addicte aux jeux vidéo, elle se retrouve en cure de désintox (vidéo)

Elle se rend compte de sa dépendance après des années

« J’étais coincée dans ce cycle de dépendance ». En plus de l’engrenage mental et de la dépendance physique à la masturbation et à la consommation d’images à caractère pornographique, cette addiction a eu un effet néfaste sur sa vie sexuelle et relationnelle. Aucun de ses petits amis ne pouvait rivaliser les performances qu’elle connaissait par cœur et qu’elle voyait depuis l’âge de 10 ans. « Ils ne répondaient pas à mes attentes trop élevées », admet-elle. Elle en était arrivée au point d’abandonner le sexe à deux. «Si on ne pouvait pas m’offrir la même satisfaction que le porno, pourquoi m’embêter ? », explique-t-elle au Sun.

> À lire aussi : Pendant 7 ans, ils tentent de reproduire Disneyland Paris version Minecraft : le résultat est hallucinant !

Comment se débarrasser de sa dépendance au porno ?

Prendre conscience de sa dépendance est la première étape. Il faut ensuite passer à l’action pour mettre en place des mesures qui nous empêcherons de recommencer. Courtney, qui est aujourd’hui influenceuse mode et beauté, a pris des mesures radicales pour complètement changer les habitudes qu’elle avait. D’autant plus que dans le cas de son addiction, le sexe était partout, et pour ne plus être tentée ou incitée par un message, une photo, une vidéo qui aurait pu lui déclencher une envie, il a fallu qu’elle se coupe des réseaux sociaux, de certaines connaissances, ne plus écouter certaines musiques ni lire certains livres. « Une chanson peut vous ramener à un certain endroit et vous faire vous souvenir d’un sentiment. ».

> À lire aussi : On sait enfin qui se cache derrière le célèbre duo porno Jacquie et Michel !

Elle témoigne de son parcours pour aider d’autres personnes

Elle a aussi mis en place toutes sortes de protection ou de mesures, qui pouvaient la freiner lorsqu’elle avait une pulsion. Par exemple, elle a elle-même installé une protection parentale sur son téléphone et son ordinateur. Même si elle connaissait le code et qu’elle pouvait le déverrouiller toute seule, chaque fois qu’elle voyait le message d’alerte, ça la confrontait à la réalité et la faisait réfléchir. Elle a aussi fait des recherches sur l’industrie du porno. En apprenant les conditions de vie ou de travail de certaines actrices, en apprenant ce qu’il se passait en coulisse ou les maladies qui courent sur les plateaux de tournage, elle a commencé à être dégoutée et a compris que la réalité n’était pas aussi rose. Suite à la publication de sa vidéo, de nombreuses personnes ont réagi dans les commentaires. La vidéo a permis à de nombreux internautes de s’avouer à eux-mêmes qu’ils avaient eux aussi une dépendance. Si c’est à eux maintenant de trouver le moyen de sortir de leur dépendance, ils ont au moins franchi la première étape, celle de la prise de conscience.

> À lire aussi : Drogue, alcool, cigarettes : Les addictions à risque qui s’amplifient en télétravail !

accro au porno pendant 10 ans

Crédits : Instagram/courtney.daniella

0