Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

« Il y a un terroriste dans l’avion » : la blague de cet agent de Roissy tourne mal, il termine en garde à vue

Publié par Lou Tabarin le 20 Juil 2022 à 10:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Comme vous le savez, le Tribunal du Net adore vous faire rire quotidiennement en vous proposant une petite blague. Seulement, il y a des situations où il vaut mieux s’abstenir de faire le clown. Un agent aéroportuaire de Roissy-Charles de Gaulle en a fait les frais, puisqu’il a été placé en garde à vue après une boutade de mauvais goût. On vous dit tout sur cet incident insolite qui a perturbé le trafic aérien et mis à mal la compagnie Air France.

Avion blague

Un vol Air France annulé à cause d’une blague

Le 1er avril est déjà passé depuis un bon bout de temps. Pourtant, les petits blagueurs sont toujours de sortie. Le 14 juillet dernier, fête nationale oblige, beaucoup de salariés ont profité de ce jour férié pour se reposer. D’autres n’ont pas eu cette chance. C’est le cas des agents aéroportuaires, mobilisés pour assurer les départs en vacances malgré les grèves.

À l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle, des touristes s’apprêtaient à embarquer dans un vol Air France à destination de Saint-Denis de La Réunion. D’après les informations d’Europe 1, tout aurait dérapé au moment où une petite fille serait rentrée dans l’avion. Un membre du personnel lui aurait alors lancé la phrase « fais attention, il y a un terroriste dans l’avion » pour rigoler.

Manque de chance (et de discrétion), des hôtesses de l’air présentes à bord ont tout entendu. Prenant la menace terroriste très au sérieux, elles ont immédiatement remonté l’information au commandant de bord. Résultat, le vol a été annulé à cause d’une intervention policière pour écarter toute suspicion d’attaque.

« En raison d’une suspicion d’acte de malveillance […] l’équipage a décidé, conformément aux procédures de sûreté en place, d’interrompre la procédure de départ de l’avion et de faire procéder à une inspection de sûreté par la police. Aucune menace réelle n’a été observée lors de cette inspection. La durée de cette inspection a amené à atteindre le temps réglementaire d’engagement des équipages, par conséquent, le vol a été reporté » .

Propos d’Air France rapportés par Europe 1

Un acte aux lourdes conséquences, l’employé risque gros

À cause de cette blague, l’employé a été placé en garde à vue. Selon nos confrères, il s’agirait d’un intérimaire de 46 ans dont le profil est inconnu des services de renseignements. Interrogé par les forces de l’ordre, il aurait justifié son acte par une simple volonté de « plaisanter » sans vouloir « nuire à personne » .

Air France prend les choses très au sérieux car l’annulation d’un vol coûte très cher. Le préjudice s’élève à 550.000 euros, et la compagnie a porté plainte. L’homme sera jugé en février 2023 pour « entrave à la circulation d’un aéronef » .

On dirait bien qu’une malédiction s’est abattue sur Roissy-Charles de Gaulle ces derniers temps. En effet, entre le décès tragique d’une femme de ménage et les milliers de bagages bloqués, rien ne va plus dans l’un des aéroports les plus fréquentés au monde.

0