Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Attention à ces appareils Philips, ils peuvent être nocifs pour votre santé

Publié par Charlène Deveaux le 13 Fév 2022 à 11:32
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) réclame que Philips ait remplacé trois quarts de ses appareils défectueux d’ici juin.

>>> À lire aussi : Nouvelle découverte majeure sur la destruction des tumeurs cancéreuses

« Philips ne respecte pas ses engagements »

C’est ce qu’a affirmé l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) à propos de Philips. La raison ? La société néerlandaise d’électronique est accusée d’avoir produit des appareils respiratoires qui causeraient des cancers chez les utilisateurs. Une accusation qui plane depuis quelque temps déjà, et qui a causé le rappel d’environ 370 000 de ces appareils, il y a sept mois. Au final, seulement 7 % d’entre eux ont pu être remplacés, selon les dires de l’ANSM durant une conférence de presse.

À l’échelle européenne, les dégâts s’étendent à 1,5 million, au total d’appareils défaillants. Une situation qui n’est « plus acceptable » pour la directrice adjointe de l’agence, Caroline Semaille. Pour cause, utilisés initialement par des utilisateurs souffrant d’apnée du sommeil ou encore de BPCO (maladie respiratoire chronique), ces dispositifs provoquent l’effet inverse. En effet, on sait déjà qu’ils entraînent à court terme des complications telles que des toux ou des maux de tête, ils pourraient également provoquer des cancers, notamment.

apnée du sommeil

Les patients devraient continuer de porter les appareils

En effet, c’est ce que conseillent les médecins, en attendant d’être remplacés par d’autres engins inoffensifs. L’argument utilisé étant que les bienfaits restent néanmoins plus importants que les désagréments. Ces méfaits seraient d’ailleurs engendrés par la mousse insonorisante située à l’intérieur de l’appareil, qui, en se dégradant, relâche deux composés organiques volatiles, provoquant irritations, maux de tête, asthme et donc, potentiellement, des cancers.

Mais alors, comment annoncer une telle affirmation et continuer d’inciter les gens à porter ce qui semble être l’appareil de la mort (esthétiquement parlant surtout) ? En attendant de nouvelles solutions, le groupe Philips a seulement prononcé qu’il resterait « extrêmement concentré sur la réparation et le remplacement de dispositifs liés à ce rappel » . Plutôt intérêt, car l’ANSM ne compte pas lâcher le dossier, souhaitant à tout prix aller plus vite et faire définitivement remplacer l’ensemble de ces machines d’ici la fin de l’année.

>>> À lire aussi : Céline Dion atteinte d’une maladie grave ? Ses proches dévoilent enfin le mal qui la ronge

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0