Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >

Des cambrioleurs s’introduisent dans la maison d’un couple de champions d’Ultimate Fighting, ils vont bien le regretter

Publié par Charlene le 16 Juil 2017 à 11:11
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Cambrioler un champion d’Ultimate Fighting : normal

La suite après cette publicité

Cambrioler quelqu’un est un acte illégal passible d’une lourde amende de 45 000 euros. Pour un vol aggravé, cela passe à 75 000 euros et 5 ans d’emprisonnement. D’ailleurs, en France, on estime que 330 000 cambriolages ont lieu chaque année. Un chiffre conséquent, mais qui ne fait pas exception. Le vol existe partout, et ce couple d’américains en a fait la douloureuse expérience. Néanmoins, ceux qui ont l’idée de cambrioler la maison de Travis Browne et de Rhonda Rousey étaient bien mal avisés. Ou complètement fous. Il faut dire que les propriétaires de la maison sont des champions d’Ultimate Fighting. Il s’agit de sports d’art martiaux et de combat. En clair, on évite de leur chercher des embrouilles dans la rue.

La suite après cette vidéo
champions d'Ultimate Fighting

Les voleurs ont dormir dans le lit du couple !

Manifestement, cela n’a pas démonté le couple de voleurs, Alim Young, 20 ans et Zhamila Bolat, 21 ans. Les voleurs, qui n’étaient au départ que suspectés, ont bien vite été démasqués par Travis. C’est en visionnant les vidéos des caméras de surveillance qu’il a réalisé que les cambrioleurs étaient partis avec des skateboards. Pas timide pour deux sous, le champion a entrepris de se rendre au skate parc du coin et de prévenir les forces de l’ordre. Il s’est avéré que leurs empreintes avaient été retrouvées sur des médailles appartenant au couple Browne-Rousey. Les deux suspects n’ont, pour le moment, pas encore été inculpés. D’après Travis, le couple de voleurs aurait même dormi dans leur lit, bizarre. Mais bon, on imagine que tout ça aurait pu finir bien plus mal. Travis aurait littéralement pu péter un plomb…

La suite après cette publicité
Facebook Alim Young                                                                   Facebook Zhamila Bolat
Crédit photo à la une : capture ©WireImage

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.