Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Mila, victime de cyberharcèlement, bannie de Twitter : cette décision provoque l’indignation

Publié par Lucie B le 15 Mar 2021 à 22:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dimanche 14 mars, le compte Twitter de Mila, la jeune femme victime de cyberharcèlement pour avoir critiqué l’islam, a été suspendu par le réseau social. Lundi 15 mars, Twitter reconnaît une « erreur » de la part de son service modération.

compte-Twitter-Mila

À lire aussi : Leboncoin : un homme victime d’un terrible guet-apens !

Mila victime de cyber harcèlement depuis janvier 2020

Depuis qu’elle a exprimé son opinion concernant l’islam et le Coran, Mila, une adolescente, est victime de menaces de mort et de cyberharcèlement en ligne. Aujourd’hui, elle vit sous protection policière permanente et n’est plus scolarisée. Mila est devenue l’un des symboles de la haine en ligne et elle en refait les frais, dimanche 14 mars.

En fin de soirée, elle poste sur son compte Twitter, @magicalorrs, des dessins d’enfance. Mila reçoit alors un torrent d’insultes, tel que « sale pute » , « sale gouine » et des menaces de mort. La jeune femme ne se laisse pas démonter et répond à l’un de ses harceleurs, en le traitant de « puceau frustré » . Twitter va alors prendre une décision très critiquable.

Twitter fait un rétropédalage et s’excuse

Le réseau social décide de suspendre le compte Twitter de Mila, pour le motif « de harcèlement » . Une décision qui provoque l’indignation de l’avocat de Mila, Richard Malka. « C’est invraisemblable, elle n’est que victime » . Il n’est pas le seul à être en colère. La Licra, Marlène Schiappa, Marine Le Pen et Cédric O, ils ont tous fait savoir leur exaspération sur leurs comptes Twitter.

Finalement, vers 11 heures, lundi 15 mars, le compte Twitter de Mila a été réactivé. Twitter reconnaît une « erreur  » . « Nous avons pris des mesures d’exécution sur le compte par erreur. Cette mesure a été annulée et l’accès au compte a été rétabli » . La jeune Mila, a donc pu tweeté : « Coucou, je suis de retour » sans manquer d’adresser une petite pique à ses haters.

https://twitter.com/magicalorrs/status/1371385074449408003?s=20

Source : Courrier Picard

À lire aussi : Nordahl Lelandais impliqué dans un autre meurtre ? Le corps d’un homme exhumé

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.