Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

« Les gens ne croient jamais que c’est mon métier » : Cette charmante jeune femme de 24 ans est embaumeuse

Publié par Romane TARDY le 10 Déc 2023 à 14:36
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Isabel Walton, une jeune femme de 24 ans originaire de Nottingham, a un métier surprenant. Embaumeuse de profession, Isabel défie tous les clichés de ce métier souvent associé à des hommes d’âge mûr.

À lire aussi : Cette jolie blonde est conductrice de camion

Embaumeuse, une vocation découverte très jeune

Isabel a commencé à travailler dans le secteur funéraire à l’âge de 19 ans, après une expérience professionnelle dans une maison funéraire.

Devenant embaumeuse à temps plein à l’âge de 21 ans, elle a trouvé sa vocation. Son travail consiste à préserver, présenter et assainir les corps des défunts.

embaumeuse
LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Elle explique : « Je fais tout, du maquillage standard de la morgue aux travaux de cire pour les reconstructions. Quelle que soit la cause du décès, je ne refuserais jamais un travail car c’est l’une des dernières chances pour une famille de voir un être cher » .

La jeune femme utilise des conservateurs afin de désinfecter les corps, elle leur redonne de la couleur et réhydrate le teint pour leur donne un aspect plus vivant. Isabel adore son métier car elle sait qu’elle aide beaucoup de familles : ils sont souvent plus à l’aise pour faire leurs adieux face à un corps bien conservé. En effet, l’apparence d’une personne change considérablement après son décès et cela peut être très perturbant voire choquant.

À lire aussi : Du BTP à OnlyFans : La reconversion audacieuse d’une maçonne

Une jeune femme qui défie les clichés

Le parcours d’Isabel est un témoignage éloquent de la rupture des stéréotypes de genre dans les métiers. Elle fait régulièrement face à des préjugés et des critiques en raison de son apparence et de son jeune âge.

Cependant, elle reste confiante et déterminée, prouvant par son expertise et son dévouement que l’embaumement est bien plus qu’un simple métier, c’est une véritable vocation.

Elle raconte : « Les gens ne croient jamais que c’est mon métier. C’est encore une industrie très dominée par les hommes, et ils ne s’attendent pas à voir une jeune femme. La plupart des gens pensent que ce serait un homme plus âgé qui ferait ce travail » .

À l’avenir, Isabel aspire à enseigner et à partager ses connaissances en devenant tutrice au British Institute of Embalmers. Elle est fière de représenter une minorité dans ce domaine et espère inspirer d’autres jeunes femmes à suivre une voie similaire.

À lire aussi : Cette femme policière sexy rend jalouse toutes ses collègues