Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Une femme se présente aux urgences pour des douleurs au ventre, ce que les médecins découvrent est invraisemblable !

Publié par Felix Mouraille le 24 Sep 2022 à 7:34
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

À Dublin, les médecins du St Vincent’s Hospital ont dû réaliser une opération chirurgicale particulière. Ces professionnels de santé ont retrouvé pas moins de 50 piles dans le ventre d’une femme de 66 ans.

La suite après cette publicité

Mais qu’est-ce qui a bien pu se passer pour qu’une Irlandaise se retrouve avec 50 piles dans l’estomac ? C’est la question qu’ont dû se poser les médecins du St Vincent’s Hospital quand une femme de 66 ans s’est présentée aux urgences pour une douleur au ventre.

La suite après cette vidéo

Après avoir découvert les raisons de cette douleur suite à une radio, Irish Examiner rapporte que les analyses complémentaires n’ont montré « aucun signe d’obstruction, de perforation ou d’atteinte à l’intégrité structurelle des piles » . Les médecins ont donc décrété que les piles sortiront de son corps de manière naturelle.

La suite après cette publicité
Crédit : Irish Medical Journal

5 piles ont pu s’extirper sans assistance médicale mais la situation s’est compliquée quand la patiente a senti de fortes douleurs abdominales. La femme de 66 ans a donc été opérée pour extraire les piles de son corps. Au total, 46 piles ont été retirées de son estomac et 4 de son colon. Suite au succès de l’opération, l’Irlandaise a pu sortir indemne de l’hôpital.

55 piles dans le ventre : Les médecins parlent d’automutilation

La suite après cette publicité
Crédit : Irish Medical Journal

Même si la patiente est sortie en un seul morceau des urgences, un suivi médico-psychologique va être mis en place. L’hypothèse la plus probable reste que la sexagénaire a tenté de se faire du mal. En ingurgitant autant de piles, les chirurgiens avouent que les événements auraient pu très mal tourner. Ce geste peut entraîner « des lésions des muqueuses, des perforations et des obstructions » .

Les médecins de St Vincent’s Hospital confient, sur Irish Examiner, qu’ils n’ont pas une procédure particulière pour ce genre d’actes. « L’ingestion de piles cylindriques est peu fréquente, c’est pourquoi aucune directive pratique claire n’a été élaborée » .

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.