Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

La Reine Elizabeth bientôt moins protégée ? Un de ses gardes quitte son poste

Publié par Charlène Deveaux le 12 Mar 2022 à 13:06

Une situation jamais vue jusqu’à présent, et surtout très particulière, quand on sait que l’Angleterre a formellement interdit à ses militaires de se rendre en Ukraine.

>>> À lire aussi : Les Ukrainiennes confrontées aux violences sexuelles en temps de guerre

Il quitte son poste de garde pour combattre aux côtés de l’Ukraine

Cela pour tout à fait être l’intrigue d’un blockbuster américain, du genre action/drame/guerre. Pour cause, parmi la garde royale d’Elisabeth II, un soldat a pris son courage à deux mains et a décidé de quitter son poste afin d’aller combattre aux côtés de l’Ukraine, contre la Russie. Selon les dires de Vanity Fair, le jeune homme de 19 ans, officier de la Coldstream Guardsam, a déserté Windsor, en « réservant un aller-simple pour la Pologne » après avoir « laissé un mot à ses parents » .

La presse anglaise, et notamment le Sun, a révélé ses informations ce mercredi 9 mars, alors que le conflit opposant la Russie à l’Ukraine ne cesse de s’envenimer. Une décision particulièrement courageuse et intrépide, surtout quand on sait que l’abandon de poste par un militaire en temps de paix est punissable de six mois d’emprisonnement, en l’absence de circonstances aggravantes.

elisabeth II

D’autres ont pris la même décision

Ses amis, qui ont pu témoigner à propos de leur camarade et de la décision qu’il a prise, sont admiratifs et en adéquation avec son départ. L’un d’entre eux a confié auprès de la presse britannique : « Il en avait assez. On lui a promis une tournée en Afghanistan, comme beaucoup d’autres gars après toutes les cérémonies. Mais cela ne s’est pas produit. Vous ne rejoignez pas l’armée pour vous tenir debout avec des chapeaux en peau d’ours et marcher. Vous venez pour combattre » .

Ce jeune héros, dont l’identité n’a pas été révélée, n’est pas le seul à avoir fait ce dur choix. En effet, trois autres soldats britanniques sont également portés disparus ainsi que Ben Grant, l’un des fils de Helen Grant, députée au sein du Parti conservateur britannique, a également pris l’initiative de quitter son pays natal pour défendre le peuple russe. Seulement, ces désertions posent un réel problème pour la Grande-Bretagne, qui craint que la Russie prenne ces départs comme une attaque et donc, des représailles. « Si vous êtes un membre actif des forces armées et que vous choisissez de rejoindre le conflit en Ukraine, vous êtes considéré comme enfreignant la loi » , a exprimé James Heappey, secrétaire d’Etat britannique à la défense.

>>> À lire aussi : Alors qu’Elizabeth II est au plus mal, l’Angleterre s’apprête à faire… une immense fête !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.