Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Elle partage une photo de son fils de 12 ans qui a mis fin à ses jours pour une raison atroce… Elle met en garde les parents ! (vidéo)

Publié par Charlotte Zuber le 14 Mar 2018 à 14:51
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Publicité

Aux États-Unis, une maman a tenté d’alerter sur les conséquences du harcèlement scolaire par un geste déchirant.

C’est une histoire déchirante qui a ébranlé la ville de Southaven, dans les Mississippi aux États-Unis. Andrew est un petit garçon de douze ans, qui suit des cours en classe de sixième. Sa maman parle de lui « c’est un enfant intelligent, doux, adorable. C’était mon Andrew, mais ils me l’ont pris. » En effet, le petit Andrew est décédé le jeudi 8 mars dernier. Il a commis un geste irréparable en se suicidant. C’est son grand frère, âgé de quinze ans, qui a trouvé l’enfant pendu dans le garage. À côté de son cadavre, Andrew avait écrit une lettre pour expliquer les raisons de son geste.

 

Publicité

Harcelé pour son orientation sexuelle

Depuis qu’il est scolarisé, Andrew n’a pas beaucoup d’amis. Comme on peut le voir dans la vidéo en haut de l’article, le petit garçon est la cible de moqueries à l’école. Les autres élèves le qualifient de « gros » « moche » et Andrew était profondément marqué par ses insultes. Un jour, les choses ont empiré : il a décidé de faire son coming-out en annonçant sa bisexualité. L’enfant pensait que les choses iraient peut-être mieux, que les autres élèves allaient enfin le laisser tranquille. Malheureusement, rien de ce qu’il avait prévu ne s’est produit. Les choses ont même empiré… « Il n’aurait pas dû faire son coming-out » a déploré le papa « le harcèlement s’est intensifié depuis. Il recevait même des lettres de menaces… »

Abonnez vous à la Newsletter TDN

 

Publicité

Andrew a commis l’irréparable

La maman d’Andrew explique : »mon fils et moi nous étions très proches. Il ne me parlait pas vraiment de tout ce qu’il subissait. Ces derniers-jours, je l’ai senti plus renfermé, moins jovial. Je ne me doutais pas qu’il venait de recevoir une lettre de cette ampleur… » En effet, le petit Andrew a reçu une lettre anonyme : « Tu es bi ? La honte ! Si j’étais toi, j’essaierais de me noyer dans la baignoire ! » C’est cette lettre l’incitant au suicide qui a poussé Andrew a commettre l’irréparable. Comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessus, la maman tente d’alerter l’opinion sur le harcèlement scolaire, et son geste est déchirant !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.