Alors que ce futur papa s’apprête à annoncer le sexe de son bébé lors d’une gender party, la fête vire au drame !

Publié par Lucie B le 23 Fév 2021

Christophe Pekny est mort, au mois de février en préparant sa gender party, une fête de révélation du sexe du bébé, qui a mal tourné. Il n’est pas le seul à avoir connu un tel accident.

gender party

À lire aussi : Ils voulaient dévoiler le sexe de leur enfant de façon originale, leur fête a provoqué le pire (VIDEO)

Mort en construisant son dispositif pour sa gender party

Le week-end dernier, la police de l’État de New York, aux États-Unis, a été appelé pour une explosion, dans la commune de Liberty. En se rendant sur les lieux, ils ont découvert le corps sans vie de Christopher Pekny, 28 ans, et un jeune homme blessé. Les deux hommes, qui étaient frères, préparaient le dispositif pour la gender reveal de la compagne de Christopher.

Malheureusement, la construction s’est mal déroulée, et le dispositif prévu a fini par exploser, tuant ainsi le futur papa. Les enquêteurs sur place n’ont rien remarqué de suspect et ont donc conclu à un accident. Christopher est la deuxième personne à mourir, au mois de février, à cause d’une gender party.

Un tir de canon fumigène qui tourne au drame

Samedi 6 février, Evan Silva, 26 ans, a trouvé la mort dans l’État du Michigan, en participant à une gender party d’un couple d’amis, qui attend un heureux événement. Le jeune homme se trouvait à l’extérieur de la maison, et attendait un tir de canon qui allait indiquer, par la couleur bleue ou rose, le sexe du bébé.

Seulement, le tir se déroule mal, le canon explose et des débris volent à proximité. Evan, qui se trouvait à côté du canon, est mortellement touché à la poitrine et décède. Une enquête est encore en cours pour déterminer comment le canon a pu exploser et ainsi tué un participant à une gender party.

Source : Ladbible

À lire aussi : Un enfant meurt dans une machine à laver en marche

0