Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Licencié car il n’était pas assez « fun », l’entreprise condamnée à lui verser une somme folle !

Publié par Mel Dib le 02 Fév 2024 à 8:02

Imaginez travailler dans une entreprise et vous faire virer parce que vous êtes jugé pas assez drôle par rapport aux valeurs des entreprises, c’est ce qui est arrivé à cet homme…

À lire aussi : Un chauffeur de bus se fait virer pour avoir ramené les élèves chez eux un par un !

« Pas assez drôle », le rappel des faits

Après qu’Emmanuel Macron ait viré un de ses proches de l’Élysée, c’est cet homme qui a été licencié de son entreprise. Néanmoins, il ne voulait pas en rester là. Cela s’est passé dans l’entreprise Cubik Partners. Un homme qui était arrivé en 2011 avait été promu au rang de directeur en 2014, mais un an plus tard, il est licencié. La raison ? Une « insuffisance professionnelle » et surtout son refus d’adhérer aux valeurs « fun & pro«  de l’entreprise.

L’homme décide alors d’aller aux Prud’hommes mais est renvoyé en cours d’appel. Dans un arrêt datant de novembre 2022, les magistrats ont considéré « que le licenciement intervenu en raison de l’exercice par le salarié de sa liberté d’expression ; que la cour d’appel a constaté qu’il ne pouvait être reproché à Mr T. son absence d’intégration de la valeur « fun & pro » de l’entreprise ». En effet, l’entreprise avait l’habitude d’organiser des apéros avec parfois beaucoup d’alcool.

L'homme viré a touché 500 000€ d'indemnités après avoir été jugés pas assez drôle

À lire aussi : « Je suis sur le point de démissionner » : il travaille 8 heures par jour dans une cafétéria et n’en peut plus

Un retour glacial

Finalement, le verdict est tombé ce mardi 30 janvier. Et c’est une défaite totale ! Mais pour l’entreprise. En effet, l‘homme à tout gagné dans cette affaire. Comme l’indique son avocat, « On obtient la nullité du licenciement, la réintégration du salarié et la condamnation à une indemnisation à hauteur de 496 000 euros. » de quoi les satisfaire à 100%.

Désormais, presque 10 ans plus tard, cet homme va revenir dans l’entreprise. Pas sûr que tout le monde soit encore présent, mais un retour plutôt glacial l’attend à coup sûr. Mais qu’importe, il a remporté 500 000€, de quoi lui offrir beaucoup de « fun« . Et vous, qu’auriez-vous fait à sa place ?

À lire aussi : Elle quitte son métier d’hôtesse de l’air pour travailler chez Mcdo car elle gagne plus

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.