Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Douze ans plus tard, une patate douce permet d’élucider une affaire de meurtre

Publié par Léa Lecuyer le 05 Mar 2023 à 11:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Vendredi 24 février, un homme de 40 ans a été arrêté dans le Massachusetts aux États-Unis. L’ADN du suspect a été retrouvé sur la patate douce laissée sur les lieux du meurtre.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Ce célèbre tueur en série français a été remis en liberté

Comme quoi le moindre petit détail d’une scène de crime a son importance. Douze ans après avoir tué sa victime par balle, Devarus Hampton, 40 ans, a été arrêté trahi par une simple patate douce. Les policiers le suspectent du meurtre de Todd Lampley, 31 ans, retrouvé mort par balle dans le Massachusetts, le 27 février 2011. S’il plaide non-coupable, le tueur présumé a été placé en détention sans caution.

La suite aprés cette video

Juste après le meurtre, la police aurait trouvé trois douilles et une patate douce sur place, a indiqué le procureur du district de Cape and Islands selon ABC News. D’après les procureurs, l’ADN de Devarus Hampton aurait alors était relevé sur le légume. « La patate douce semble avoir été utilisée comme silencieux », a alors indiqué à ABC News, Jessica Elumba, assistante du procureur.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Une grand-mère tue sa petite-fille et la fait cuire dans son four

« The Wire », la série qui l’aurait inspiré

La suite après cette publicité

Le procédé du crime ne serait pas sans rappeler une célèbre série de HBO. En effet, dans « The Wire », l’un des personnages avait pris une patate douce pour étouffer le bruit de son arme en action. Autre détail quelque peu déroutant, un téléphone portable qui se trouvait sur les lieux était enregistré au nom de Marlo Stanflied, faisant référence à l’un des personnages de la série. « C’est un schéma de faits intéressant », a d’ailleurs déclaré Jessica Elumba.

D’autres preuves ont également permis de certifier la présence de Devarus Hampton au moment de la mort par balle de Lampley. Ce dernier portait à l’époque un bracelet électronique dont les données GPS ont permis aux policiers de constater que l’itinéraire emprunté correspondait bien à celui du tueur le soir du meurtre.

Si l’assistante du procureur n’a pas souhaité s’exprimer sur le temps qu’a demandé l’arrestation de Devarus Hampton, celui-ci a été mis en examen « pour meurtre, agression et coups et blessures », lundi 27 février. Il devra revenir au tribunal de Barnstable, le 5 avril prochain.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Un homme rencontré en ligne l’a convaincue de tuer sa meilleure amie pour 9 millions de dollars…

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.