Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Une grand-mère tue sa petite-fille et la fait cuire dans son four

Publié par Léa Lecuyer le 15 Fév 2023 à 9:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Aux Etats-Unis, une enfant âgée de 20 mois aurait été assassinée par sa grand-mère. La femme accusée de l’infanticide l’aurait ensuite fait cuire dans un four.

Publicité

À lire aussi : Veuve noire, tueuse d’enfants ou prédatrice sexuelle… Découvrez les pires tueuses en série de l’histoire !

Une histoire macabre entre une grand-mère et sa petite-fille a eu lieu dans le Mississippi. Carolyn Jones, 48 ans, a été écrouée par la police aux Etats-Unis alors qu’elle est soupçonnée pour le meurtre de sa petite-fille âgée de moins de deux ans. Elle aurait placé le corps de la fillette dans le four de la cuisine pour la faire cuire, après l’avoir poignardée.

Baptisée Royalty, la petite fille de 20 mois vivait chez sa grand-mère au moment de sa mort. Le bureau du shérif en charge de l’affaire n’a pas précisé où se trouvaient les parents de l’enfant.

Publicité

À lire aussi : Corps découpé aux Buttes-Chaumont : ce que l’on sait

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Un acte incompréhensible

Carolyn Jones a été amenée à comparaître devant le tribunal, mais les raisons d’un tel crime restent encore un mystère. « Nous essayons de le découvrir nous-mêmes. Nous n’en avons aucune idée à ce stade. Encore une fois, nous pourrons peut-être obtenir une conclusion une fois que nous nous serons assis avec les enquêteurs et qu’ils auront présenté cela à un juge pour des accusations officielles » a déclaré Kevin Williams, shérif du comté de Bolivar à la chaîne de NBC.

Publicité

Encore vivante selon l’autopsie

Publicité

Des traces de fumées auraient été retrouvées dans les poumons de la fillette. Ce qui voudrait dire qu’elle était encore vivante lorsque sa grand-mère l’a mise dans le four. C’est le frère de la suspecte qui aurait découvert Royalty avant de prévenir les forces de l’ordre.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

« Je suis dans les forces de l’ordre depuis longtemps, 26 ans presque. Je suis allé de Saint-Louis à ici et c’est l’une des choses les plus horribles que j’ai vues dans le cadre de mon mandat de représentant de la loi », a affirmé Kevin Williams.

Dans une interview de la station de radio WLOX, la mère de Royalty, Veronica Jones, aurait confié que sa mère « n’était pas une personne violente ». Elle n’a pas compris comment celle-ci a pu en arriver là.

Publicité

À lire aussi : Il tue un motard lors d’un accident puis découvre l’impensable…