Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Un husky condamné à mort par la justice pour avoir tué une poule et un cochon d’Inde

Publié par Nicolas F le 11 Déc 2021 à 20:24

La famille a tout tenté pour faire annuler la décision de justice… en vain. La Haute Cour de Nouvelle-Zélande, la plus haute instance juridique du pays avant la Cour suprême, a condamné à mort Aspen, un chien accusé d’avoir tué deux autres animaux. Le husky devra être exécuté.

>>> À lire aussi : Il fait euthanasier son chien en bonne santé pour qu’il soit enterré avec lui

Le husky avait déjà causé des soucis dans le quartier

En avril dernier, un tribunal de district avait condamné à mort le husky Aspen, pour avoir tué coup sur coup une poule et un cochon d’Inde, près d’Auckland, en Nouvelle-Zélande. En août 2019, le husky avait pourchassé des poules dans une propriété voisine. Les propriétaires avaient porté plainte contre leur voisin. Neuf mois plus tard, le chien est retourné sur la propriété et a tué l’une des poules. Après avoir tué le poulet, il s’est enfui et a fait une seconde victime quelques minutes plus tard, en tuant un cochon d’Inde qui appartenait à un petit garçon du quartier.

>>> À lire aussi : Un chien condamné à mort aux USA parce qu’il est gay !

Les propriétaires du chien perdent leur procès en appel

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Alexandra et Graham Johnston ont comparu en appel, ce lundi devant le juge de la Haute Cour dans l’espoir d’annuler la première condamnation. Pour leur défense, ils ont accusé les propriétaires des poules d’avoir laissé leur volaille se promener en liberté dans un espace non clôturé. Ils ont également expliqué qu’aucune déclaration n’avait été faite selon laquelle leur chien aurait mordu le cochon d’Inde. On ne connait pas les raisons exactes de la mort du cobaye, qui selon eux, aurait très bien pu faire une crise cardiaque en voyant le chien.

>>> À lire aussi : Une famille trouve son husky étrange et elle n’a pas tort

Le husky devra être exécuté comme le prévoit la loi

Le juge Wylie a rendu sa conclusion et son verdict dans un rapport de 15 pages. Le juge n’a malheureusement pas choisi d’annuler la première décision, qu’il juge correcte et légitime. « En prenant ma décision, je suis parfaitement conscient de la détresse que l’injonction d’exécution provoquera chez M. et Mme Johnston et leur fils ». Il reconnait qu’Apsen « est un membre aimé dans leur famille ». Mais il reconnait aussi que « la loi est très claire » et qu’il doit la faire appliquer. En plus d’ordonner l’exécution du husky, les Johnston devront payer une amende de 750 dollars néo-zélandais (environ 450 euros) plus une amende de 150 dollars (environ 90 euros) à chacun des propriétaires ayant perdu un animal.

>>> À lire aussi : Déchirant : Un husky court après la voiture de son maître qui vient de l’abandonner ! (vidéo)

justice ordonne l'exécution d'un husky
Crédits : Famille Johnston

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.