Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Il s’injecte des champignons psychédéliques qui vont le dévorer de l’intérieur !

Publié par Lucie B le 15 Jan 2021 à 8:30

Un homme bipolaire de 30 ans, désireux de se soigner, s’est injecté des champignons psychédéliques en intraveineuse. Ceux-ci ont alors commencé à le dévorer de l’intérieur.

champignons-hallucinogènes-psychédéliques

À lire aussi : Cet homme a découvert sur son terrain cet énorme oeuf de plus d’un mètre ! Ce qu’il contient va laisser les chercheurs sans voix !

Une mauvaise utilisation des champignons psychédéliques

Un Américain de 30 ans, habitant dans l’Arizona, et souffrant de bipolarité a décidé d’arrêter son traitement médical. Il s’est tourné sur les traitements alternatifs et plus précisément vers l’usage des champignons psychédéliques, afin de soigner sa dépression et sa dépendance aux opioïdes. Après avoir fait bouillir les champignons hallucinogènes, l’homme a filtré le mélange avec du coton, et a obtenu une sorte de thé.

Il a alors décidé, bien mal lui en pris, de s’injecter le liquide en intraveineuse. Les champignons psychédéliques dans l’organisme ont alors commencé à le dévorer de l’intérieur, provoquant chez cet homme, une double infection bactérienne et mycosique. L’homme a alors été conduit en urgence à l’hôpital Saint-Joseph, en Arizona.

Des symptômes graves et de l’hospitalisation longue durée

L’homme s’ayant injecté des champignons hallucinogènes dans l’organisme par intraveineuse, a eu de nombreuses défaillances de ses organes, notamment ses poumons et ses reins. L’homme souffrait également de confusion, de léthargie, de diarrhée, des nausées et également de vomissements. Ses symptômes étaient tellement importants que le malade est resté huit jours en soins intensifs et 22 jours au total à l’hôpital.

Pourtant, le Dr Curtis McKnight explique que, s’ils sont consommés normalement, c’est-à-dire oralement, les champignons psychédéliques sont une piste prometteuse dans le cadre d’un traitement contre la dépression et les addictions. L’homme a donc « juste » fait une erreur dans l’injection du produit dans le corps humain mais ne s’est pas trompé dans les effets curatifs.

Source : Cnews

À lire aussi : Bitcoin : cet homme va perdre 220 millions de dollars à cause… d’un mot de passe !

0