Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Incroyable : deux amputés du tibia gravissent le Mont Blanc !

Publié par Justine le 27 Juil 2020 à 23:39
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Luc Meheux et Samuel Ferber ont réalisé un exploit mi-juillet. Rien n’arrête ces deux grands sportifs amputés du tibia ! Les deux amis ont décidé de se lancer un défi insolite : gravir le Mont Blanc.

La suite après cette publicité
Une expédition insolite au Mont Blanc

>>> À lire aussi : Il fait sa demande en mariage sous une comète visible tous les 6800 ans

La suite après cette vidéo

Une expédition insolite

Gravir le Mont Blanc. C’est une expédition insolite qui a duré trois longs jours du 13 au 15 juillet 2020. Luc Meheux (40 ans), un grand sportif a décidé de relever ce défi de taille malgré un handicap : il est amputé du tibia depuis 2014. Privé de sa jambe à la suite d’un accident dans les vignes, il garde un mental d’acier : « Le soir de mon accident, j’avais déjà fait le deuil de ma jambe. Plus vite que les chirurgiens, même. J’ai accepté cette situation très rapidement ».

La suite après cette publicité

Accompagné de Samuel Ferber (35 ans), les sportifs sont partis à l’assaut du Mont Blanc. Ils racontent leur expédition : « Le plus dur, c’est la gestion de l’altitude, quelque chose d’incroyable. À 4 000 m, on n’a plus du tout de carburant ! Il faut se faire violence pendant 300 m de dénivelé, avancer pas à pas, en mode robot. » Étonnamment, c’est la descente qui a été un calvaire dévoile Luc : « Mon moignon a dégonflé et chaque contact avec la prothèse m’a blessé. »

>>> À lire aussi : Emmanuel Macron oublie que son micro est ouvert : ces révélations auxquelles personne ne s’attendait !

Un défi insolite remporté avec succès !

La suite après cette publicité

C’est le prothésiste Orthomédical Welter qui a eu l’idée de ce défi sportif que les deux compères ont décidé de relever sans discuter. Les trois amis ont commencé l’entraînement en novembre au Hohneck. Toutefois, l’année 2020 a failli avoir raison de leur projet insolite : « Avec le confinement, j’avais peur que ça ne se fasse pas, mais aussi peur que ça se fasse. Parce qu’entre mars et mai, on n’a pas pu s’entraîner autant que ce qui était prévu. » 

Malheureusement, Benjamin Tomé (33 ans) devait se joindre à eux, mais il s’est blessé quelques jours avant l’expédition et n’a pas pu y participer. En ce qui concerne Luc et Samuel, ils se projettent déjà dans l’avenir et cherchent un projet fou à réaliser !

>>> À lire aussi : Écologie : la découverte d’un lac caché dans les Alpes inquiète grandement !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.