Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Un maître-nageur juge son maillot de bain « trop échancré » , elle pète un câble !

Publié par Sacha JOUANNE le 02 Juin 2021 à 7:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Tara Paillard, jeune femme âgée de 27 ans, a été prise à partie par un maître-nageur à une piscine municipale de Besançon, ce vendredi 28 mai. Pour cause, l’homme lui reprochait de porter un maillot de bain « trop échancré » . Un moment qu’elle a vécu comme une humiliation.

maillot-echancre-femme

Crédit Photo : Photo ER / Valentin COLIN

>>> A lire aussi : Furieux, il rase la tête de sa femme de force devant leurs enfants

Un maître-nageur reproche à une jeune femme de porter un maillot trop échancré

C’est un événement qu’elle a vécu comme une humiliation. Tara Paillard, jeune femme de 27 ans, était en train de nager à la piscine municipale de Port-Joint à Besançon dans le Doubs. Alors qu’elle venait à peine de sortir de l’eau, elle a été prise à partie par un maître-nageur.

Ce dernier a reproché à la jeune femme de porter un maillot de bain « trop échancré » , avant de lui annoncer qu’elle ne pourrait plus revenir avec cette tenue. Pourtant, la jeune femme lui a indiqué qu’elle ne portait pas un maillot en forme de string car cela est interdit dans le règlement, mais un tanga.

Très choquée par cette remarque, Tara a décidé d’écrire à la ville de Besançon afin de s’insurger de cette histoire. « J’ai eu l’impression d’être une gamine de 14 ans alors que j’en ai 27. J’étais simplement là dans un contexte sportif, pour effectuer des longueurs et me vider la tête après le boulot » , a expliqué la jeune femme à L’Est Républicain.

« Ça fait un an que j’utilise ce maillot. Pas plus tard que la semaine dernière, je suis allée en Suisse aux thermes me baigner. Et personne ne m’a fait de réflexion à ce propos » , a-t-elle ajouté.

« J’ai le sentiment d’en avoir été victime en tant que femme »

La volonté de Tara, en écrivant cette lettre, est de faire réagir les élus de Besançon à cette histoire. Elle ne souhaite pas qu’une telle humiliation puisse se reproduire avec une autre personne. « Ça me révolte, quel est le degré d’échancrure toléré ? C’est suivant sa morphologie ? Est-ce qu’un homme subirait la même réflexion ? Je ne me considère pas comme féministe et je suis parfois las des débats inutiles, mais je déteste les injustices et j’ai le sentiment d’en avoir été victime en tant que femme » , a-t-elle confié au quotidien.

Contactée par l’Est Républicain, la directrice du service des sportifs de la ville de Besançon a indiqué que la jeune femme va recevoir des « excuses » , en ajoutant que le maître-nageur « a fait une application du règlement qui est subjective, on ne va pas vérifier les centimètres de maillot de bain » .

Source : L’Est Républicain

>>> A lire aussi : Cette mère de famille a vécu le pire cauchemar des propriétaires de piscine !

Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail