Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Il est déclaré mort mais va se mettre à bouger dans le sac mortuaire

Publié par Alexis P le 10 Avr 2022 à 9:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Un homme de 66 ans après avoir fait un malaise cardiaque pendant son travail à Neuilly-sur-Marne ce 29 mars a été déclaré mort par le Samu. Mais celui-ci est revenu à la vie. Le cœur de cet homme s’est remis à battre, un phénomène très rare que l’on appelle « phénomène de Lazare ».

Une véritable résurrection

Tout comme cet homme qui avait appelé les secours et qui avait pris la décision folle de conduire l’ambulance à Baltimore, Mohammed Z. a été touché par une crise cardiaque.

Il n’y a pas eu d’erreur de diagnostic de la part du service médical en charge de ce sexagénaire. Il est revenu à la vie après avoir été déclaré mort ce 29 mars dernier dans le département de la Seine-Saint-Denis. L’homme avait été victime durant son travail d’un arrêt cardiaque. Les premiers secours sont rapidement intervenus mais ils n’ont pu que constater la mort de l’individu. Ceci malgré les massages cardiaques réalisés par ses collègues.

Cependant lorsque le corps de cet homme a été place dans un sac mortuaire, il se sont mis à constater du mouvement à l’intérieur. Il se sont alors rendu compte que la personne n’était alors pas décédée. Son cœur s’est remis à battre alors que les secours venaient de constater son arrêt total.  Il s’agit d’un cas qui peut arriver même si cela reste très rare que l’on appelle le phénomène de Lazare. En référence au personnage biblique Lazare de Béthanie qui est sorti de son tombeau quatre jours après sa mort. Une soixantaine de cas de la sorte ont déjà été répertoriés à ce jour.

homme cœur

 

Un individu toujours dans un état critique

Les urgences en régions parisienne sont constamment confrontées à des cas particulier comme la semaine dernière avec cette personne qui a perdu la vie en chutant sur une ligne de métro.

La victime est désormais dans le coma. Ce genre de phénomène ne laisse jamais indemne. Le professeur Frédéric Adnet a expliqué le phénomène et est peu optimiste sur l’évolution de la situation pour cette personne.

Il indique qu’il s’agit d’un phénomène connu sur les réanimations prolongées. Le docteur pense que c’est un problème de « relaxation thoracique ». Il poursuit « pendant la réanimation cardiopulmonaire, la pression s’accumule dans la poitrine. Le relâchement de la pression après la fin des tentatives de réanimation permettrait au cœur de se dilater, déclenchant les impulsions et redémarrant le rythme cardiaque ».

Il indique cependant qu’à « court terme le pronostic reste défavorable ». Les médecins ne savent alors pas si son coma va se prolonger. Et si l’homme va rester en vie ou non.

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0