Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Nous ne devrons plus payer pour chanter « Joyeux Anniversaire » !

Publié par La Rédaction le 26 Sep 2015 à 15:56
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Cette petite chanson qui nous égaye lorsque nous célébrons un anniversaire, jusqu’en septembre 2015 faisait l’objet de restrictions lorsqu’elle devait résonner hors du cercle familial. En effet, son utilisation dans un contexte jugé commercial donnait lieu au versement de droits d’auteur, et ceci depuis 1935.

La suite après cette publicité

 

La suite après cette vidéo

Ainsi, les sommes perçues par Warner Chapell, dépositaire des droits, et la maison Sony pouvaient atteindre facilement les 2 millions de dollars par an, lorsque la facture est de 1500 dollars pour peu que ce « joyeux anniversaire » fasse objet de diffusion. Ce qui obligeait les réalisateurs et compagnies à s’efforcer de trouver d’autres alternatives. Cette contrainte est loin de faire l’unanimité, vu le caractère tout aussi populaire de l’oeuvre.

pmmll

La suite après cette publicité

Comme pour permettre à ceux qui le souhaitent, de célébrer au moyen de ces vers en toute liberté, le juge américain King a estimé opportun d’inscrire « Happy Birday » au domaine public. Cette décision soulagerait certainement plus d’un, surtout lorsqu’on sait que contrairement à la mélodie, la paroles n’ont jamais appartenu à quelque patrimoine privé.

 

Ce verdict selon l’avocat de la défense, aura certainement des effets si des actions en remboursement survenaient de tiers potentiellement favorables à une certaine rétroactivité.

La suite après cette publicité

plo

 

Source :  Metronews

Découvrez aussi : elle invite la reine d’Angleterre à son goûter d’anniversaire et…reçoit une réponse !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.