Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Des poils poussent sur le corps de dizaines de bébés qui ont pris ce médicament

Publié par Quentin VIALLE le 03 Déc 2020 à 21:33

En Espagne, au moins 17 enfants se sont vus pousser des poils sur le corps, victimes d’un mauvais étiquetage de médicament. On appelle aussi ce phénomène « syndrome du loup-garou« . La rédac’ vous raconte.

Bébé : le corps rempli de poils

Les premiers signalements de parents ont été donnés il y a deux ans, car leur enfant développait une pilosité très anormale. « Soudain, mon fils a eu des poils sur le front, sur les joues, ses bras, ses jambes et même sur ses mains », a expliqué la mère d’Uriel, 6 mois. Encore aujourd’hui, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus, des bébés ont des poils qui poussent sur tout le corps. Une erreur d’étiquetage, a annoncé le ministère de la Santé.

Une vingtaine d’enfants ont reçu par erreur du minoxidil, un médicament pour la pousse des cheveux, alors qu’ils auraient dû se faire prescrire de l’oméprazole, un traitement pour le reflux gastrique. Ainsi, des poils ont poussé partout sur leur corps…

A lire aussi >>> Atteint d’une maladie très rare, ce bébé est né avec deux pénis, et deux paires de testicules…

Un laboratoire engagé

Les familles des bébés victimes ont porté plainte pénalement contre un laboratoire, et plusieurs sociétés pour avoir importé le médicament en vue de sa fabrication et sa commercialisation. Par précaution, ce laboratoire a été fermé. Selon les services de santé d’Andalousie, les symptômes doivent se résorber une fois que les enfants cessent de prendre ce médicament.

Certains ont confirmé cette information, quand d’autres, malheureusement, ont constaté que les poils continuaient de pousser… ils demandent donc purement et simplement une indemnisation financière à la hauteur. Par ailleurs, il a été retiré des pharmacies, a assuré le ministère espagnol.

A lire aussi >>> Des poils lui poussent entre les dents : un cas extrêmement rare de poils aux gencives a été rapporté