Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Automobile

Une ville en Chine autorise les taxis sans chauffeur

Publié par Nicolas F le 07 Déc 2020 à 6:56
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Jusqu’à présent, on pouvait voir de telles images dans les films de science-fiction. Aujourd’hui, c’est devenu une réalité à Shenzhen. Des voitures sans chauffeur, appartenant à une société de taxis, ont obtenu la permission de cette ville chinoise pour rouler sur la route. Regardez la vidéo pour voir ces images hallucinantes des voitures qui roulent toutes seules, comme si un fantôme se tenait derrière le volant.

La suite après cette publicité

> À lire aussi : Panique : cette voiture sans chauffeur dévale la colline ! (Vidéo)

Les premières voitures de taxis sans chauffeur autorisées à Shenzehen

La suite après cette publicité

Tesla ou Waymo sont deux constructeurs automobiles bien connus qui ont déjà mis au point des systèmes de véhicules autonomes. Jusqu’à présent, les tests montrent encore des failles et les autorités sont assez frileuses d’autoriser ce genre de véhicules à pouvoir réellement rouler sur une chaussée. À Shenzhen, une ville chinoise de 13 millions d’habitants qui fait face à Hong Kong, vous pourrez dorénavant croiser et monter à bord de taxis sans chauffeur. La ville vient d’autoriser une compagnie de taxis à utiliser les routes publiques bien que leurs véhicules n’aient pas de chauffeur à bord.

> À lire aussi : En voyant ce que son client venait de faire, ce chauffeur de taxi n’a pas hésité à le foutre dehors sans ménagement ! (vidéo)

Les taxis autonomes peuvent rouler sur la voirie comme n’importe quel autre véhicule

La suite après cette publicité

Les taxis blancs, qui sont en circulation depuis quelques jours, sont conçus par AutoX, une société financée par Alibaba. Pour le moment la flotte de taxis ne comprend que 25 véhicules et va encore dans un premier temps accepter uniquement des personnes triées sur le volet pour effectuer quelques courses de rodage. En tout, AutoX a déjà 100 de ses véhicules sans chauffeur qui roulent en Chine, mais à Shenzhen il s’agit de la toute première autorisation de rouler sur une voirie publique. Dans les autres villes les véhicules roulent en site propre. « C’est un rêve ! Après avoir travaillé si dur pendant des années, on est enfin arrivé au point où la technologie est suffisamment mature pour que nous puissions être totalement sûrs de nous », explique le PDG d’AutoX, Jianxiong Xiao.

> À lire aussi : Une voiture autonome Tesla fonce sur une voiture de police ! (vidéo)

chine autorise taxi sans chauffeur

Crédits : AutoX