Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Infidélités, racisme, conflits : Ces choses que vous ignorez sûrement sur le prince Philip

Publié par Mélanie le 09 Avr 2021 à 19:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Maitresses, propos sexistes et racistes … découvrez tout ce que vous ignoriez jusqu’à présent sur le Prince Philip.

>>> A lire aussi : Le Prince Philip, époux de la reine Elizabeth II, est mort

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Qui était le Prince Philip ?

Il a été l’un des hommes les plus médiatisés du Royaume-Uni. Le Prince Philip est décédé ce vendredi à l’âge de 99 ans au château de Windsor. Le duc d’Édimbourg, comte de Merioneth et baron Greenwich, avait 99 ans. Ce dernier était réputé pour sa franchise et son caractère impétueux.  Au fil des années, il s’est construit une réputation de gaffeur, à coups de dérapages racistes et de blagues parfois douteuses. Mais qui était vraiment le prince Philip, l’homme qui a passé 74 ans aux côtés de la reine Elizabeth ?

Le prince Philip n’a pas de nom de famille

Il est connu sous le nom de Philip Mountbatten, mais ce nom de famille n’est pas le sien. En effet, le prince Philip n’en a pas. Faute de patronyme hellénique, sa famille se faisait appeler « de Grèce ». De plus, lors de son mariage avec Elizabeth II, Philip renoncera à ce titre ainsi qu’à celui de prince du Danemark. Il adoptera finalement le nom de Mountbatten, comme celui de son oncle et mentor, Lord Louis Mountbatten.

Toujours à ses cotés mais pas forcement fidèle

La vie conjugale du couple a été loin d’être un long fleuve tranquille. Durant leur mariage le Prince Philip a entretenu de nombreuses liaisons. Il faut dire que le duc d’Édimbourg n’a jamais supporté être relégué au second plan. Certaines personnes diront que les adultères auraient été en quelque sorte pour lui une échappatoire. En 1997, il déclare d’ailleurs à un journaliste l’interrogeant sur ses liaisons que la tolérance est un ingrédient essentiel dans le mariage et la reine en a en abondance.

Il ne s’entend pas avec son fils, le prince Charles

Les relations entre le Prince Philip et le prince Charles ont toujours été houleuses. Le père et son fils se seraient définitivement fâchés pour une histoire anecdotique. Lors de son divorce avec la princesse Diana, son père le prince Philip aurait choisi le camp de Lady Di.

Propos racistes et sexistes

Le Prince Philip a eu plusieurs dérapages parfois racistes ou sexistes. Au risque de faire rire jaune à la Cour. En 1986, il déclare à un étudiant britannique en stage en Chine : « Ne restez pas trop longtemps, sinon vous allez avoir des yeux bridés » . Quelques années plus tard, en 1995, il dira à un moniteur d’auto-école écossais : « Mais comment faites-vous pour convaincre les gens du coin d’arrêter de boire, le temps de passer leur permis ? » . En 2012, il glisse à un policier en désignant une jeune femme devant lui : « Je me ferais arrêter si j’ouvrais la fermeture éclair de cette robe« .

Le prince Philip était considéré comme un Dieu vivant au Vanuatu

C’est lors d’un voyage Nouvelles-Hébrides en 1974, que le chef d’une tribu indigène aurait reconnu en Philip Mountbatten un représentant du fils de Dieu. Lorsqu’il a appris l’existence de cette croyance, le prince Philip a fait envoyer au village de Yaohnanen quelques cadeaux dont des photos de lui et des pipes en terre.

>>> A lire aussi : Enterrement du Prince Philip : Le Prince Harry et Meghan Markle seront-ils présents ?

0