Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Le saviez-vous ?

Le saviez vous : Pourquoi dit-on « allo » quand on décroche ?

Publié par Hugo Plassot-Moizan le 17 Sep 2022 à 14:40
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Que se passe-t-il dans notre tête pour que l’on puisse se poser autant de questions dans une journée. De la simple question sur un évènement à l’immense question existentielle, il existe une multitude de solutions.  Mais dans ce flot incessant de questions sur tout et n’importe quoi,  on n’a pas forcément les réponses face à tout cela. Mais pas de panique, le TDN est là pour répondre à toutes vos interrogations les plus insolites. 

Après s’être demandé, pourquoi les flamants roses sont-ils roses, nous allons voir aujourd’hui une chose que nous avons tous tendance à faire lorsque l’on décroche notre téléphone. Car dès qu’il sonne et que l’on se presse pour le décrocher, on va dire un petit mot sans réfléchir et qui entame directement notre échange avec notre interlocuteur. Ce tout petit mot, c’est l’interjection allô.

Mais d’où vient-il, quand a-t-il été utilisé pour la première fois, est-ce qu’on l’utilise partout de la même manière et surtout pourquoi disons-nous cela à chaque fois que l’on décroche le téléphone ? Si vous vous posez toutes ces questions alors ne vous en faites pas, on vous explique tout ça dans cet article.

passer un appel

Pourquoi dit-on « allo » quand on décroche ?

 

Pour connaitre cette raison, il faut un peu remonter dans le passé et plus précisément au moment où la téléphonie s’est énormément démocratisée et notamment au niveau des sociétés.

À l’époque, les lignes téléphoniques restaient constamment ouvertes pour que les entreprises puissent communiquer entre elles quand elles le voulaient. Comme les talkies-walkies. Le seul problème était de faire savoir à votre interlocuteur quand vous vouliez entamer une conversation.

Comme à l’origine, les Anglais et Américains utilisaient en majorité cette invention, il était de coutume de dire « hello » pour lancer la conversation, mais du côté de l’Hexagone, cela n’avait pas de sens. Du coup, avec le temps, le hello, s’est transformé en allô. Et désormais, ce petit mot sert uniquement à rentrer en contact avec notre interlocuteur avant de dire bonjour et d’entamer la conversation.

Mais selon plusieurs sources, ce allô est lié au créateur du téléphone. En effet, l’inventeur du central téléphonique, était hongrois et s’appelait Tivadar Puskas. Il aurait alors utilisé l’interjection « hallo » qui signifie « j’écoute » en hongrois. Lors du premier test de mise en service de son invention, en avril 1877, Tivadar Puskas a demandé à son interlocuteur « hallod ? » , « tu m’entends ? » . Ce dernier a répondu « hallom » , soit « je t’entends » , avant d’ajouter « hallo » , « j’écoute » . Nous avons tout simplifié avec le désormais très français « allô ».

Mais il faut savoir que notre allo n’est pas universel. En effet, on peut considérer que dans chaque pays, chacun à son petit mot en décrochant. Les Italiens répondent en disant « pronto » , les Japonais « moshi moshi » et les Espagnols « diga » . De l’autre côté de l’Atlantique, c’est un peu plus compliqué. Les Québécois utilisent eux aussi le mot « allô » mais dans d’autres situations. Ils utilisent allô pour se saluer de vive voix. Cette interjection est utilisée pour se dire bonjour, mais également pour se dire au revoir après un rendez-vous.

 

RETROUVEZ D’AUTRES SAVOIRS INSOLITES ICI 

0