Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Le saviez-vous ?

Le saviez-vous : pourquoi y-a-t-il autant de mouettes à Paris ?

Publié par Lauryn Bikile le 20 Avr 2022 à 14:32
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Tous les jours, le TDN vous propose une information insolite à découvrir. Des connaissances qui, étant très peu répandues, vous permettront d’épater votre entourage, on vous le garanti !

Après s’être penché sur la raison pour laquelle les flamants roses sont roses, nous nous intéressons maintenant à la raison qui expliquerait le nombre incalculable de mouettes qui se trouvent à Paris. À votre avis, pourquoi y-a-t-il autant de mouettes à Paris ? 

 

 

mouettes

Pourquoi y-a-t-il autant de mouettes à Paris ?

Bien que Paris ne se situe pas au bord de la mer, nous pouvons tout de même y recenser un nombre impressionnant de mouettes. Selon la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO), on en dénombre jusqu’à 5000 de juillet à la mi-mars, mais pourquoi ça ? Ensemble, nous allons donc percer ce mystère à jour.

En réalité, les mouettes rieuses n’ont pas toujours été en si grand nombre. En effet, à Paris, nous avons affaire à des mouettes rieuses, qui ne sont apparus qu’au début des années 1990. Et si ces oiseaux de mer sont si nombreux à se diriger vers la capitale, c’est tout simplement pour la chaleur qui s’y trouve. Venant de pays comme la Lituanie, la Pologne, ou encore la Finlande, ils estiment donc que Paris leur offre une meilleure température mais aussi un accès beaucoup plus facile à la nourriture.

Et normalement, après plusieurs mois passés dans la ville lumière, les mouettes sont amenées à retourner dans leurs pays d’origine, qui sont eux, plus aptes à la reproduction. Mais apparemment, ce n’est pas systématiquement le cas, comme l’affirme la ville de Paris : « Les mouettes rieuses peuvent cependant passer toute l’année à Paris » . Les mouettes rieuses se distinguent d’ailleurs, par la pointe noire de leurs ailes, avec de petits points blancs, mais aussi par leurs becs qui sont longs et fins. Par contre, chez l’adulte nuptiale, le bec est rouge sombre, mais orangé à pointe sombre en hiver.

En général, on peut retrouver ces mouettes près du pont Garigliano mais aussi au fil de la Seine vers Ivry, où on peut des fois en compter près de 2000. Et la nuit tombée, leur instinct de se protéger revient immédiatement. Les mouettes décident donc de s’abriter sous les divers ponts de la ville et se rassemblent également sur les barges de la Seine dans le 13ème arrondissement, certaines fois par milliers. Mais elles aiment aussi passer leur nuit au boulevard Victor et Javel dans le 15ème arrondissement.

On peut également avoir affaire à ces mouettes à proximité de Paris. En l’occurrence, en hiver, le nombre total de mouettes hivernant en Île-de-France, se situe entre 50 000 et 100 000 individus. Beaucoup sont notamment en Seine-et-Marne.

Il est aussi important de savoir que les mouettes mangent de tout et sont clairement en concurrence avec les pigeons. En effet, elles se nourrissent de toutes sortes d’ordures, c’est d’ailleurs ce qu’elles préfèrent aux petits poissons, aux insectes et aux vers de terre.

Maintenant vous savez pourquoi de nombreux quartiers tels que le Marais, donnent l’impression d’être au bord de la mer alors qu’en réalité, il n’en est rien ! Paris est bel et bien au bord de la Seine.

 

RETROUVEZ D’AUTRES SAVOIRS INSOLITES ICI

0