Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Le saviez-vous ?

Le Saviez-Vous : D’où vient l’expression les bras de Morphée ?

Publié par Alicia Trotin le 04 Nov 2022 à 14:26
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Après s’être demandé pourquoi certaines personnes sont toujours en retard, on s’intéresse à une célèbre expression. « Je suis tombée dans les bras de Morphée hier soir ! » Qui n’a pas déjà entendu cette expression utilisée pour parler du sommeil profond de quelqu’un, et de rêve. Tout le monde la connaît mais d’où vient-elle vraiment et surtout qui est ce Morphée ?

À lire aussi : Le saviez-vous : Votre position pour dormir révèle votre personnalité !

Pour comprendre les origines, nous allons nous replonger du côté de la mythologie dont est issu ce fameux Morphée. Plus présent que vous ne pourriez le penser dans notre vocabulaire, cette expression est plus utile qu’on ne le pense.

Morphée, Dieu des rêves

Morphée est une figure de la mythologie grecque, il est représenté sous différentes formes. À la fois en homme tenant un miroir et des fleurs de pavots soporifiques. Ou bien, sous sa forme divine reconnaissable à ses petites ailes de papillon.

Dans le livre des Métamorphoses d’Ovide, il est raconté que Morphée est le fils du dieu du sommeil, Hypnos, et de Nyx, la déesse de la nuit. L’histoire raconte qu’il va intervenir dans un des rêves de la jeune Acylone qui attend le retour de son mari. Le dieu des rêves va donc la prévenir de la mort de son mari pour qu’elle puisse organiser ces funérailles. C’est un des premiers contes mythologiques où l’on apprend l’existence de Morphée et ses caractéristiques.

Quant au nom Morphée, il signifie « forme« . En effet, le dieu peut à sa guise changer de forme. Les mythes développeront l’idée qu’il peut prendre l’apparence d’un homme qui secoue un pavot pour endormir les mortels. Il peut aussi se transformer en n’importe quel individu. Les histoires expliquent qu’ainsi les hommes et les femmes peuvent s’endormir à côté d’un être cher.

La morphine, bras de Morphée moderne

Au XIXe siècle, la science a fait des progrès et a découvert certaines vertus liées à l’opium du pavot. Le latex tiré de cette plante avait de fabuleuses propriétés soporifiques. Alors, quand on parle de sommeil, Morphée est la figure idéale. C’est pourquoi, en 1804, les chimistes de l’époque ont appelé cette nouvelle substance, qui sera très utilisée en médecine, la morphine.

Véritable drogue lors de sa découverte, les scientifiques se sont rapidement rendus compte que de nombreuses personnes devenaient accros. Les effets catastrophiques des adeptes de cette nouvelle substance n’ont pas empêché la médecine de s’en servir comme sédatif. Dès 1818, un Français en administre à une femme enceinte souffrante. Transformée et associée à de nouvelles molécules, la morphine est dorénavant donnée sous forme buvable aux patients. Elle peut servir d’antalgique ou de somnifère. Toutefois, depuis sa découverte, elle est considérée comme l’un des plus grands stupéfiants du monde.

RETROUVEZ D’AUTRES SAVOIRS INSOLITES ICI

0