Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Le saviez-vous ?

Le saviez-vous : Pourquoi dit-on des veinards qu’ils ont « une chance de cocu » ?

Publié par Felix Mouraille le 28 Juil 2022 à 14:23
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

On s’en pose des questions en une seule journée. Des questions, des questions et encore des questions. Dans certains cas, on trouve la réponse facilement et rapidement que ce soit seul ou avec des amis. Mais dans d’autres moments, c’est bien plus compliqué. Même si l’on fait de nombreuses recherches, on ne trouve pas toujours de réponses à nos questions. Tous les jours, le Tribunal du Net vous propose une information insolite sur une question que vous vous posez sûrement au quotidien. Vous pourrez ensuite partager votre connaissance avec vos proches lors d’un dîner de famille par exemple.

Après avoir découvert pourquoi les hommes ont un testicule plus bas que l’autre, on va parler du rapport entre l’infidélité à la chance. En effet, savez-vous pourquoi dit-on des veinards qu’ils ont « une chance de cocu » ?

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Pourquoi dit-on des veinards qu’ils ont « une chance de cocu » ?

L’infidélité est un sujet de société qui existe depuis la nuit des temps. Pour la plupart des peuples, l’adultère était un acte très grave surtout venant d’une femme. Dans certains pays comme le Japon, la femme et son amant étaient exposés en public.

Sur ce sujet, les femmes et les hommes sont maintenant logés à la même enseigne. En Europe, une femme sur trois avoue avoir couché avec un autre homme que son partenaire actuel en 2019. Pourtant en 1970, seulement 10 % des femmes européennes étaient infidèles. Et au 19ème siècle, le chiffre devait être encore plus bas.

Au 19ème siècle en France, l’infidélité des femmes était un sujet vraiment scandaleux. C’est aussi à cette époque qu’apparait l’expression française « avoir une chance de cocu » . C’est d’ailleurs pour ça que « cocu » reste toujours au masculin dans cette expression.

De nos jours, lorsqu’on a de la chance, on utilise cette expression pour taquiner un proche. Mais il y a quelques siècles, cette expression était vraiment faite pour rassurer un homme qui était victime d’un adultère. Aujourd’hui, être cocu reste une honte mais des hommes pardonnent voire acceptent cette situation malgré tout.

Au 19ème siècle, un homme dont la femme est infidèle ne peut être qu’au plus bas. À partir de ce moment-là, n’importe quel autre malheur sera moins grave pour l’homme. Alors en étant cocu on devient forcément chanceux. Les choses qui arrivent par la suite ne peuvent qu’améliorer la situation actuelle.

L’expression « avoir une chance de cocu » a aussi un dérivé qui est « avoir une veine de cocu« . Sur Europe 1, Stephane Bern explique que « la veine est, en géologie, l’endroit où l’on trouvait les métaux précieux dans la terre » . Il fallait donc être chanceux pour en trouver. Et le terme « cocu » tiendrait ses origines de l’oiseau coucou. Et celui-ci n’est pas connu pour sa fidélité à toutes épreuves.

RETROUVEZ D’AUTRES SAVOIRS INSOLITES DU TRIBUNAL DU NET, ICI !

0