Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Newsletter

Attention…méfiez vous de cette araignée qui pourrait faire des ravages cet été et qui nécrose votre peau !

Publié par Notre Rédaction le 14 Juil 2015 à 15:17
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La recluse brune ! Voilà de qui il va falloir se méfier cet été… Cette araignée originaire d’Amérique du Nord envahit le sud de la France depuis les années 2000. Son venin extrêmement puissant peut causer des lésions graves…

La suite après cette publicité

recluse brune

Les victimes de la recluse brune

Deux femmes ont récemment été victime de cette araignée vicieuse ! Une habitante du Gard de 32 ans et une habitante de Montpellier de 38 ans.

 

La suite après cette publicité
La suite après cette vidéo

Sandra, la première victime explique : « L’araignée devait se trouver dans le pantalon que j’ai enfilé avant d’aller travailler. Elle s’est ensuite retrouvée coincée contre ma cuisse. Vers 10h, j’ai ressenti de grosses démangeaisons. »

 

Sandra se rend alors aux toilettes où elle voit sur sa cuisse de grosses lésions bleues et rouges. Elle se rend alors chez son médecin qui la lace immédiatement sous antibiotique. Quelques heures après, sa chair et sa peau son totalement nécrosées, Sandra a donc été obligée d’en venir à la chirurgie plastique.

La suite après cette publicité

 

Le Dr Herlin explique « La nécrose qui s’était développée sur le haut de la jambe d’une Montpelliéraine de 38 ans, elle aussi mordue par ce type d’araignée coincée dans son pantalon, était encore plus impressionnante Nous l’avons opérée pour retirer les chairs qui avaient nécrosé en surface et jusqu’au muscle. Elle se retrouve à présent avec une cicatrice de 10 centimètres de long. »

ec

La suite après cette publicité

Que fait cette araignée ?

La recluse brune injecte une grosse quantité de venin sous votre peau. C’est ce venin extrêmement puissant qui conduit à la nécrose. À haute dose et avec plusieurs piqûres, les médecins ne sont pas encore capables de déterminer s’il y a un risque autre que la nécrose. Toutefois si la recluse brune n’injecte qu’un tout petit peu de veni, la lésion laissée sur la peau ne sera pas plus grosse qu’un piqûre d’une petite araignée.

recluse-brune

Comment l’éviter ?

C’est assez compliqué vous pensez bien… Le mieux est d’être attentif lorsqu’on se trouve dans une région à risques. Vérifiez bien vos vêtements avant de les enfiler, il semblerait qu’elles aiment les fibres. Idem pour les draps, vérifiez votre lit avant de vous coucher. Dès lors que vous voyez des lésions bleues et rouges apparaître sur une zone où vous ne vous êtes pas cognée ou autre, consultez un médecin avant que la nécrose ne soit trop importante. Plus vite c’est traité, mieux c’est !

La suite après cette publicité

Découvrez aussi : une incroyable pluie d’araignées en Australie 

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.