Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Lifestyle

Un homme fait une remarque sur la jupe courte d’une femme dans le métro : une mamie s’en mêle et donne une bonne leçon à ce monsieur !

Publié par La Rédaction le 18 Août 2015 à 9:29
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Voilà une belle leçon de féminisme. Quand elle est faite par une personne à laquelle on ne s’y attend pas, c’est encore meilleur. On vous laisse découvrir le récit de Scott Sparrow, témoin de cette scène :

 

« Aujourd’hui, je passe une journée tellement formidable dans le métro londonien, que je ne peux pas m’empêcher de partager cette histoire avec vous.

Laissez-moi tout d’abord planter le décor :

Central Line, entre les stations Oxford Circus et Chancery Lane, probablement vers St Pauls.

À ma droite, une jeune femme, entre 25-30 ans, portant une minijupe affriolante.

À ma gauche, une vieille décrépite, quasiment déjà morte tellement qu’elle est vieille.

Devant nous, un homme, la cinquantaine, costume-cravate, qui zieute ladite jupe affriolante.

Monsieur Costume se penche donc vers la nana à la jupe courte et lui dit « Tu devrais avoir un minimum de respect pour toi-même, quand tu t’habilles. »

 

La nana à la jupe courte se met à rougir, au point d’atteindre un couleur proche de celle du bout de tissu quasi-inexistant qui orne le bas de son anatomie.

La vieille sur le point de clamser, elle, en a soudain raz-le-bol, et dans un superbe accent sud-londonien, se met à beugler : « Mais elle porte ce qu’elle a envie de porter, connard ! Même si elle était à poil, avec un gros panneau qui pointe en direction de sa chatte (oui, elle a vraiment dit ce mot, dans le métro de la Central Line, vers St Pauls) et que ce panneau sur sa chatte disait « ENTRÉE LIBRE POUR TOUT LE MONDE »… Eh ben, ce serait quand-même pas ton putain de problème, alors maintenant ta gueule, et retourne essayer de baiser ta femme, qui n’a probablement pas joui depuis longtemps ! »

Là-dessus, la jupe rouge embrasse la morte-vivante, et Monsieur Costume sort en vitesse de la rame.

 

Cette vieille dame sera mon héros pour le reste de sa vie, même si le reste de sa vie représente probablement une semaine, ou un truc du genre. En même temps, elle était vraiment vieille ».

Alors ? Que pensez-vous du sens de la répartie de cette vieille dame ? Chapeau non ! Elle est visiblement plus ouverte d’esprit que certains idiots ! À méditer…

11624-jupe-courte

Découvrez aussi : la jupe qui illumine les cuisses

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.