Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

À cause de son nouveau tatouage, le chanteur Renaud s’est fait huer et siffler sur scène…

Publié par Notre Rédaction le 07 Juil 2017 à 11:59
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

« Je sais, je vais me faire des copains »

La suite après cette publicité

C’est ce qu’a déclaré le chanteur Renaud qui se produisait aux arènes de Nîmes mercredi. À 65 ans, il est toujours aussi adepte de la provocation et n’a toujours pas sa langue dans sa poche. Et c’est d’ailleurs ce qu’on aime chez lui.

La suite après cette vidéo

 

Après cette phrase lancée qui annonçait la couleur, il a dévoilé son nouveau tatouage : une tête de taureau avec la phrase « Corrida, non merci. ». Applaudi par une partie de l’assemblée et hué et sifflé par une autre, il a enchainé : « Mes frangins et frangines sont aficionados, on s’engueule sans cesse. Il y a deux sujets sur lesquels les gens ne peuvent pas tomber d’accord, c’est quand on parle de Palestine ou de corrida. »

La suite après cette publicité

 

Pour information, 40 000 taureaux sont tués chaque année pour la corrida en Europe. Le 17 Juin dernier, la mort du matador Fandiño encorné par un animal qu’il s’apprêtait à tuer a relancé le débat sur l’existence de cette pratique archaïque. Malgré les nombreux débats sur le sujet chaque année, la ville de Pampelune a lancé jeudi le coup d’envoi des fêtes de San Fermin comme chaque année. Le débat n’avance pas en faveur des animaux. En 1991, Renaud dénonçait déjà la corrida dans son titre « Olé ».

renaud

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.