Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Le champion du monde de moto nous a quittés

Publié par Andrianaivo RAOELIJAONA le 08 Oct 2022 à 10:06
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est une bien triste nouvelle que l’écurie Yamaha a annoncé sur les réseaux sociaux. L’un de ses plus grands champions s’en est allé à l’âge de 83 ans.

Depuis quelques jours maintenant, le monde de la moto est en deuil. Une grande star du circuit s’est éteinte à l’âge 83 ans. Au cours de sa longue et prodigieuse carrière, ce pilote extrêmement talentueux a réalisé bon nombre d’exploits. Il détient un record que seuls Valentino Rossi et Marc Marquez ont réédité en 2001 et en 2013. Surnommé le « Prince de la vitesse », Phil Read a montré toute l’étendue de son talent sur les pistes.

Avant de prendre sa retraite au niveau international en 1976, le Britannique a inscrit 52 Grands Prix à son tableau de chasse. Il ne fait aucun doute que Phil Read a véritablement marqué de son empreinte l’histoire du sport moto. L’octogénaire va laisser un grand vide sur le circuit.

L’impressionnant palmarès de Phil Read

Bien avant l’arrivée de l’Italien Valentino Rossi ou encore du Français Fabio Quartararo, l’Anglais a beaucoup fait parler de lui durant ces années de gloire. Il est connu pour être le premier pilote à remporter des titres mondiaux dans les catégories 125, 250 et 500cc. Autant dire qu’il était la poule aux œufs d’or de l’écurie Yamaha.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Né à Luton, le 1er janvier 1939, le pilote britannique fait ses premiers pas dans le milieu en 1961. Cette année-là, le jeune homme fait quelques apparitions dans les catégories 125, 350 et 500cc. A seulement 21 ans, il s’impose en 350cc lors du Tourist de l’île de Man. Ainsi a commencé son parcours couronné de succès.

En 1964, Phil Read a en effet décroché son premier titre mondial avec cinq victoires en 250cc, toujours avec la firme japonaise. La saison suivante, il a réitéré l’exploit. Contrairement à ce que certains pourraient penser, ces courses de motos n’étaient pas une promenade de santé pour le Britannique. Il s’était en effet confronté à de redoutables adversaires à l’instar de Giacomo Agostini, Mike Hailwood ou encore Barry Sheene.

Malgré l’immense talent de ses principaux rivaux, le natif de Luton s’est imposé sur le circuit avec 52 victoires jusqu’en 1975. A titre d’information, Phil Read a gagné 7 titres de champion du monde. Voici un petit récapitulatif de son palmarès : 4 titres en 250cc (1964, 1965, 1968, 1971), 2 en 500cc (1973, 1974) et un en 125cc (1968).

Un autre pilote parti trop tôt

Selon les informations relayées par le porte-parole de l’écurie Yamaha, le septuple champion du monde s’est éteint le 6 octobre dernier à son domicile de Canterbury. Son fils Phil Junior a aussi réagi à sa disparition. L’homme de 83 ans est mort « paisiblement dans son sommeil ».

Malheureusement, le jour du décès de Phil Read, un pilote de 21 ans, l’un des grands espoirs du Superbike britannique, a succombé à ses blessures suite à une collision sur le circuit. « Chrissy Rouse a lourdement chuté lors du premier tour de la course et n’a pu être évité par un pilote qui le suivait immédiatement », révèle les organisateurs du championnat. Nous adressons nos sincères condoléances à leurs familles et à leurs proches.