Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

« Tu ne comprends pas que je veux b**ser avec toi » : Eric Zemmour accusé d’agressions sexuelles, les témoignages chocs

Publié par Quentin VIALLE le 30 Avr 2021 à 11:58
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une affaire qui prend de plus en plus d’ampleur. Après l’accusation d’une élue d’Aix-en-Provence, Eric Zemmour est visé par de nouveaux témoignages de femmes qui affirment avoir été abusées par le polémiste. On vous en dit plus dans la suite de cet article !

Eric Zemmour à nouveau accusé d’agressions sexuelles

L’étau se resserre autour du polémiste. Le 24 avril dernier, Gaelle Lenfant, élue de l’opposition au conseil municipal d’Aix-en-Provence, accusait Eric Zemmour de l’avoir embrassée de force entre 2004 et 2006. La polémique a pris de l’ampleur très rapidement, poussant l’entourage d’Eric Zemmour a assuré que ce dernier n’avait « aucun souvenir de cette scène« . Après le récit de cette élue, Mediapart a recueilli de nouveaux témoignages de femmes l’accusant d’agressions sexuelles.

En effet, ce jeudi 29 avril, le site d’informations a révélé qu’Eric Zemmour avait eu un comportement très déplacé avec d’autres femmes. C’est notamment le cas d’Aurore Van Opstal, journaliste et autrice belge. Lors d’une rencontre dans un café, cette dernière affirme qu’il lui aurait « caressé le genou avec sa main » avant de « remonté jusqu’à l’entrejambe« .

Eric Zemmour accusé d'agressions sexuelles par plusieurs femmes

@ericzemmour_

>>> A lire aussi : Spleen (The Voice) : Le chanteur mis en examen pour viol et agression sexuelle

« J’étais tétanisée »

« J’étais tétanisée, sous le choc. Je ne comprenais pas ce qu’il se passait« , explique Aurore Van Opstal. Et les accusations d’agressions sexuelles à l’encontre d’Eric Zemmour ne s’arrêtent pas là. Le 14 octobre 2019, le chroniqueur jugé d’extrême droite aurait écrit un sms déplacé à la cheffe d’édition de l’émission Face à l’info, diffusée sur CNEWS. « Zemmour l’appelait ‘ma belle’ et lui demandait qu’elle ajuste sa cravate le lendemain« , raconte un journaliste. La principale concernée n’a pour l’instant pas souhaité réagir.

Ancien chroniqueur d’On n’est pas couché, une maquilleuse de l’émission a, elle aussi, raconté son expérience pénible avec l’éditorialiste : « Il m’a plaqué contre le mur et m’a dit : ‘Tu ne comprends pas que je veux b*iser avec toi« . Ça commence à faire…

>>> A lire aussi : Christian Quesada en cavale : son portrait robot choc dévoilé en direct !

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0