Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

« Mon frère était pervers » : quand Olivier Duhamel tentait de justifier ses gestes incestueux

Publié par FJ le 09 Jan 2021 à 16:17
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Olivier Duhamel est dans la tourmente depuis quelques jours maintenant. Sa belle-fille Camille Kouchner a sorti un livre ce jeudi 7 janvier « La Familia Grande » (dispo ici) dans lequel elle dénonce les actes incestueux du politologue. Ce dernier, lorsque l’affaire a éclaté en interne a tenté de justifier son acte.

olivier duhamel tenté justifier acte

>>> À lire aussi : Olivier Duhamel : accusé d’inceste, il démissionne de ses fonctions

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Une lourde histoire de famille

C’est une terrible histoire de famille qui vient d’être exposé publiquement. Après des années de silence, Camille Kouchner a décidé de parler. Dans son livre « La Familia Grande », l’avocate de 45 ans a décidé de briser l’omerta autour des actes incestueux de son beau-père Olivier Duhamel. 

Pendant de longues années, il a abusé de son frère jumeau. De nombreuses personnes au sein de la famille étaient au courant. Mais pour ne pas faire de vague publiquement, tout le monde avait alors décidé de se taire.

Mais s’en était trop pour Camille Kouchner, las de vivre avec le poids du silence. Lorsque les événements ont éclaté au sein de la famille, le politologue a tenté de se justifier à sa manière.

>>> À lire aussi : Suicide d’un célèbre chef parisien suite à des accusations d’agressions sexuelles !

Olivier Duhamel tente de se justifier

Dans son livre, Camille Kouchner raconte le moment où l’affaire a été mise en lumière au sein de la famille. Face aux accusations, Olivier Duhamel a tenté une défense assez étonnante.

En effet, après avoir nié pendant quelques heures, il a reconnu les faits, il a accablé le frère jumeau de Camille Kouchner. « Le monde s’est écroulé. Après avoir nié pendant 48 heures, mon beau-père a déclaré que c’était mon frère qui était pervers. Puis sa défense a été de dire que c’était une histoire d’amour ». 

>>> À lire aussi : Anne Hidalgo dans la tourmente : un proche de la maire de Paris mis en examen pour viol et agressions sexuelles

0