Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Bernard Tapie au plus mal, sur le point de tout lâcher

Publié par Justine le 27 Avr 2021 à 11:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Agressé chez lui dans la nuit du samedi 3 au dimanche 4 avril, Bernard Tapie était l’invité du 20 h de TF1 pour évoquer ce passage traumatisant de sa vie. Pourtant, l’homme d’affaires a bien failli annuler sa venue à cause de son cancer. Il s’explique.

Bernard Tapie ne voulait pas venir à TF1

©TF1

>>> À lire aussi : « On était à abattre » : Les propos chocs de Bernard Tapie sur sa violente agression

Bernard Tapie revient sur la violente agression qu’il a subie

Ce lundi 26 avril, les Français ont pu découvrir la toute première apparition télévisée de Bernard Tapie depuis la violente agression dont sa femme et lui ont été victimes. Souvenez-vous, dans la nuit du samedi 3 au dimanche 4 avril, des voleurs se sont infiltrés dans le domicile du couple Tapie situé en Seine-et-Marne, avant de les violenter pendant 45 minutes.

L’ex-homme d’affaires révèle seulement cette information par respect pour sa femme qui n’arrive plus à dormir depuis l’agression : « Il y avait une haine dans leur façon de parler, de dire, de faire ». Une révélation qui n’a failli pas voir le jour car Bernard Tapie souhaitait annuler sa venue au dernier moment. Gilles Bouleau, le présentateur du 20 h de TF1 n’insiste pas et change de sujet pour évoquer son combat contre le cancer.

>>> À lire aussi : Agression, séquestration : Angèle fait de terribles révélations sur le tournage et la production des Anges (Vidéo)

Bernard Tapie a failli annuler sa venue

Mal en point et fatigué à cause de son cancer métastasé, Bernard Tapie ne voulait pas venir donner cette interview sur ce sujet difficile. Comme il l’indique : « Y’a pas de surhomme ! Je suis comme tout le monde, avec des moments de déprime, des moments de grande souffrance… ». Pourtant, Gilles Bouleau l’a aidé à prendre sa décision, saluant ainsi sa « niaque » et son mental d’acier.

La veille de la diffusion, Tapie a indiqué au présentateur du journal ne pas être sûr de venir. Il raconte : « Mais la différence, c’est que quand je suis très mal, et que j’appelle Gilles Bouleau et que je lui dis ‘Gilles, on ne peut pas reporter ?’, il me dit ‘ah, ce n’est pas possible, on a tout en place’, et je dis ‘Ok, j’arrive’, et puis je suis content d’être là. Ça veut dire ça ! ».

>>> À lire aussi : Lou Pernaut met en scène un faux cambriolage : sa vidéo scandalise !