Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

« Braquée avec un flingue » : Faustine Bollaert raconte sa terrible mésaventure

Publié par FJ le 19 Déc 2021 à 20:29

Faustine Bollaert a accordé une interview au magazine Maximal en 2008. L’animatrice emblématique de l’émission ça commence aujourd’hui a accepté de revenir sur ce jour où elle a eu la peur de sa vie. En effet, alors qu’elle était tranquillement chez elle, elle s’est fait braquer avec un flingue. 

faustine bollaert braquee flingue

>>> À lire aussi : Faustine Bollaert frappée par le cancer à 42 ans…

Faustine Bollaert, animatrice très appréciée des téléspectateurs

Depuis plusieurs années maintenant, Faustine Bollaert maintenant fait partie intégrante des animatrices françaises. Elle anime l’émission ça commence aujourd’hui sur France 2. Émission dans laquelle l’animatrice recueille les témoignages de Français qui ont vécu des histoires assez étonnantes et touchantes. 

Une situation qui peut être compliquée à vivre pour Faustine Bollaert qui doit se protéger coûte que coûte des témoignages parfois durs à encaisser. Et pour tenter de ne pas se laisser abattre, elle a la solution comme elle le connaît dans l’émission ça fait du bien : « Quand j’arrive dans mon émission, je suis dans une empathie totale avec mes invités, je suis une éponge. Mais avant et après, je mets mon armure. Quand je retourne dans ma loge, il faut savoir qu’une heure après j’enchaîne avec une autre émission, et d’autres sujets. »

>>> À lire aussi : Benoit Dubois, Faustine Bollaert : Ces stars ont fait de la chirurgie esthétique sur des parties du corps surprenantes

Ce jour où elle a été braquée par un flingue

Et cette armure, Faustine Bollaert la trouve sans aucun doute des histoires personnelles qu’elle a vécu. En effet, dans une interview accordée au magazine Maximal en 2008, elle avait accepté de revenir sur ce jour où elle s’est fait braquer alors qu’elle rentrait chez elle par un homme armé.

« Un mec m’avait braquée en bas de mon immeuble avec un flingue. Les flics m’ont embarquée avec eux toutes les sirènes dehors, pour le choperJe me suis retrouvée à 5 heures du mat’ derrière une vitre sans tain pour reconnaître les suspects« .

>>> À lire aussi : « Ta gueule ! » : Faustine Bollaert craque face aux remarques de Thierry Ardisson

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.