Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Brigitte Macron la « cagole » de l’Elysée ? Elle n’a pas que des amis

Publié par Justine le 14 Oct 2021 à 7:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors en pleine campagne présidentielle en 2017, Emmanuel Macron pouvait compter sur le soutien indéfectible de son épouse. Malheureusement pour lui, ses conseillers de l’époque n’étaient pas tendres envers Brigitte Macron considérée comme « trop bimbo ».

@emmanuelmacron / Instagram

>>> À lire aussi : Brigitte et Emmanuel Macron : Les petits gestes intimes du couple révélés

Brigitte Macron fortement critiquée lors de la campagne de 2017

Retour en 2017 ! À seulement 40 ans, Emmanuel Macron se lance dans une longue campagne afin de devenir président de la République. Encouragé par son entourage, il peut néanmoins compter sur le soutien de sa femme. Considérée comme son plus grand atout, Brigitte Macron n’est en réalité pas appréciée de ses conseillers, révèle Gaël Tchakaloff dans une interview pour Femme Actuelle.

Très présente durant la campagne, la future Première Dame donne un aperçu de son caractère et doit affronter les politiciens. Dans son livre intitulé Tant qu’on est tous les deux qui fourmille d’anecdotes sur le couple présidentiel, Gaël Tchakaloff retranscrit ses impressions : « Je voyais bien que l’équipe du candidat n’était pas fan d’elle, et je les entendais pérorer en disant ‘il ne faut pas trop qu’elle se montre, elle peut nuire à l’image de notre candidat' ».

>>> À lire aussi : Brigitte Macron : sa robe très osée ne passe pas inaperçue !

Brigitte Macron « trop bimbo » pour les conseillers du Président

Pourquoi vouloir cacher Brigitte Macron ? D’après les propos de l’autrice, il s’avère que les conseillers du futur président « trouvaient qu’elle était trop bimbo par rapport au candidat dont les équipes voulaient faire passer une certaine forme de cérébralité auprès des Français ».

Comment prendre une femme « trop brushinguée, trop en tailleur, trop maquillée » au sérieux ? Évidemment, les événements qui suivront prouveront le contraire et la romancière confirme : « Elle a prouvé qu’elle était libre dans sa vie personnelle, mais aussi dans ses choix artistiques, littéraires, et amicaux. On a l’impression qu’elle n’a pas froid aux yeux, qu’elle peut tout faire ». Selon elle, « Elle est prête à tout réinventer ».

>>> À lire aussi : Harcelée et souffre-douleur ado, elle devient une bimbo sexy en multipliant les opérations de chirurgie

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.