Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Francis Lalanne : Le chanteur risque 5 ans de prison après des propos jugés inadmissibles !

Publié par Noémie Penot le 23 Feb 2021 à 11:25

Francis Lalanne fait l’objet d’une enquête pour “provocation à la commission d’atteintes aux intérêts fondamentaux de la nation” , après la publication d’une tribune appelant à la “mobilisation générale” .

Francis Lalanne

À lire aussi : Arrivée des tests salivaires : sont-ils tout aussi efficaces et moins douloureux ?

Accusé de provocation publique

Le chanteur et la figure des Gilets jaunes est accusé d’une infraction très rare. Selon Le Point, le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire contre Francis Lalanne le 27 janvier dernier, suite à la publication d’une tribune le 22 janvier sur le site France Soir. Les faits reprochés ? Provocation publique non suivie d’effet, à la commission d’un crime ou délit portant atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation. Ce délit est passible de cinq ans de prison et de 45 000 euros d’amende.

Le ministère public l’a confirmé, le chanteur a été entendu le 5 février dernier à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP). Le patron du site France Soir, Xavier Azalbert, a également été convoqué. Suite à cette publication, d’anciens journalistes de la rédaction de France Soir ont lancé une pétition adressée à Roselyne Bachelot, parce qu’ils “jugent inadmissibles que cette publication puisse répandre des thèses complotistes dangereuses pour la société” et réclament “la cessation immédiate de ces publications”.

“Le chef de l’État et son gouvernement s’essuient les pieds sur le droit républicain comme sur un paillasson”

Dans sa tribune appelée “J’appelle”, publiée le 22 janvier 2021, Francis Lalanne assure que “le chef de l’État et son gouvernement s’essuient les pieds sur le droit républicain comme sur un paillasson” et que “il faut à présent mettre l’État hors d’état de nuire au peuple français” . Il va même jusqu’à demander la destitution d’Emmanuel Macron.

Le chanteur estime également que la “criminalisation permanente des individus que nous sommes, par les structures de l’État et les médias, est constitutive de tyrannie” . De plus, Francis Lalanne, faisant partie des Gilets jaunes depuis décembre 2018, avait déjà appelé à la désobéissance civique” contre le “totalitarisme” du gouvernement.

Francis Lalanne critique également la politique sanitaire du gouvernement. “Le gouvernement est en train de commettre insidieusement un coup d’État au nom de la Covid; et s’apprête à instituer la tyrannie comme un avatar de la République, à l’insu du peuple français” , “sous couvert d’urgence sanitaire” , affirme-t-il. En effet, le confinement généralisé est pour lui incompréhensible : “le confinement de personnes asymptomatiques ou en bonne santé est une aberration scientifique” .

Le chanteur n’a, à ce jour, toujours pas répondu à la sollicitation des journalistes.

Source : Nice-matin

À lire aussi : Covid-19 : Vous ne pouvez plus consommer d’alcool dans certaines rues !